AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

Une journée ne peut pas être pire : Andrew C.D. Evans - Ryuu Rose Callyum
avatar
Invité
Invité

Lun 12 Jan - 18:20


Andrew & Ryuu

Une journée ne peut pas être pire



Des fois je regrette vraiment d’avoir eu l’idée de vouloir rester scolarisé, c’est plein de petites choses qui me poussaient à chaque fois à penser ainsi : le réveil qui venait me faire chier chaque matin, les cours ennuyeux, les filles coincées, le manque de distraction. Aujourd’hui j’étais dans ce genre de jours où je souhaitais le malheur à tous, rien d’autre et pour éviter d’infliger cette mauvaise humeur à tout le monde je suis actuellement couché au pied d’un arbre à flâner en séchant le peu de cours que je pouvais bien avoir.

Pour commencer, ma journée débuta dès 8 heures du matin, je me rappelle avoir eu un mal fou à me sortir de l’antre du sommeil. En sortant de mon lit, alors que j’étais seulement vêtu d’un simple boxer laissant libre court à l’imagination des plus courageuses au vu de la forme qui se dessinait à travers le tissu, j’enfilai un bas de pyjama ne laissant seulement que mon torse nu. Enfin bref, je quitta ma chambre levé du pied gauche je me dirigea vers ma pièce préférée : la cuisine. Une fois entré à l’intérieur, j’ouvris le frigo et me munis d’une brique de lait déjà ouverte de la veille. Je regardais à droite puis à gauche de peur que Kyoko me prenne en flagrant délit et fulmine pour enfin me sanctionner à grand coup de sabre en bois, il faut avouer que cette sensation ne m’avait jamais ravi. Quoiqu’il en soit, personne en vue. Lorsque je commençais à approcher la brique de mes lèvres je remarquais que ma cousine avait déjà elle-même bu à même le contenu, son rouge à lèvres toujours marqué sur le contour de l’ouverture. Il n’y avait donc plus aucun problème.
Alors que je tenais toujours la bouteille dans les mains, je m’avança vers le salon me demandant si ma colocataire était en cours. Et en parlant d’elle, je la voyais en plein milieu de salon assise en tailleur, ce n’était pas la première fois que je la voyais dans cette posture et dans un tel silence je conclus donc qu’elle faisait sa méditation du matin. Je voulais regarder la télé pour me détendre un peu après un réveil aussi ardu, mais le fait que Kyoko monopolisait la pièce m’en empêcha, ce qui m’énerva encore un peu plus.
Changer vite d’atmosphère devenait pour moi une priorité avant qu’un conflit se déclare dans l’appartement. C’est pourquoi j’allais dans ma chambre et m’habilla à la hâte : un jean noir, un t-shirt simple noir, une veste bomber marron tirant sur le beige et enfin des bottes de travail Timberland de cette même couleur. Enfin prêt je pris mes clefs et quitta l’appartement sans avoir l’intention de me rendre en cours aujourd’hui.

En sortant il était à peu près 8 heures et demi, ce que je vérifia en regardant sur ma montre, et en effet j’avais raison. Le climat était plutôt doux, je me rappelais avec nostalgie qu’en Italie à cette époque de l’année le temps était plutôt aux manteaux de fourrure et aux soirées passées au coin du feu. En marchant sans aucune direction bien précise, des millions d’informations s’embrouillèrent dans mon esprit, sans qu’un seul thème ne se détache des autres. Sans m’en rendre compte je finis par me retrouver devant une grande forêt bien dense, j’avais le choix entre continuer de suivre la route ou m’engouffrer dans le bois, ce fut la seconde option. Le calme m’apaisait par habitude, la présence des gens avaient tendance à m’irriter quand je me trouvais dans ce genre d’attitude, le fait qu’il n’y ait personne me réjouit quelque peu.
C’est ainsi que je pris place au pied d’un arbre en m’allongeant, je remis toutes mes idées en places et y réfléchit bien calmement. Ne pas aller en cours lors de cette journée ne me dérangea en rien car après tout personne ne ou rien ne me donnait vraiment envie d’y aller. Je finis par piquer un petit somme et me réveilla dans les environs de 14 heures.

Enfin réveillé et maintenant apaisé, je me demande ce que je peux faire dès à présent, peut-être devrais-je aller à l’académie ou rentrer à la maison. Il me semble que les membres du comité des élèves avaient toujours été quelque peu tortionnaires y aller serait donc peut-être une erreur. De plus Ryuu qui se dédie corps et âme à son poste de président du comité et ses mimiques trop féminines et étranges pour un homme ne me donne encore encore mois l’envie d’y aller. Je préfère ne pas avoir à le voir aujourd’hui, cela me remettrait dans ma mauvaise humeur.
Sans prendre de risque, je décide de rester toujours collé au pied de mon arbre attendant que Kyoko m’appelle pour rentrer ou que l’on se rejoigne quelque part, ou encore que quelque chose d’excitant vienne pimenter cette fin de journée.



Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.
✖ Date d'inscription : 17/11/2014
✖ Messages : 2202
✖ Yuus : 48241
✖ RPs aimés par les autres : : 44

✖ Age du perso : 21 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Piano et chant
✖ Logement : Appartement n°1 situé en ville.
✖ Poste scolaire : Membre du conseil des élèves
✖ Club du perso : Escalade
✖ Travail du perso : Mannequin à mi-temps
avatar
Ryuu Rose Callyum
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.

Sam 17 Jan - 18:54


L
a vie de jeune femme n'est pas aussi facile qu'on le croit, encore moins quand il s'agit de la vie de Ryuu. Toujours en train de courir partout, souvent en manque de sommeil, tout le temps en train d'essayer de satisfaire tout le monde. Se faire passer pour un mec, tout en étant membre du conseil des élèves et en plus de ça, mannequin féminin à l'extérieur des murs de l'école, c'était épuisant. Une chance qu'elle ai une amie avec qui elle peut parler de tout ça et vider son sac de temps en temps, sans quoi, elle péterait probablement un câble sur le premier qui passe, surtout quand on sait que certains ont une sacrée tête à claques, comme ce fameux Andrew. Il allait falloir qu'un jour, elle se penche sur son cas à celui-là. Mais pas aujourd'hui. Une longue journée l'attendait déjà.

A
u planning, cours et shooting. Le plus long était les cours. Chiant, ennuyant, mais indispensable. Malheureusement, ce matin, elle allait devoir supporter le professeur de lettres, celui des sciences et celui du sport. Non pas qu'elle déteste les lettres et le sport, mais elle n'était tout bonnement pas d'humeur. Elle s'était levée du pieds gauche, que voulez vous, en plus, le professeur de lettres prenait un malin plaisir à lui faire enlever son bonnet, ce qui l'a rendait encore moins masculine puisqu'elle était contrainte de libérer ses longs cheveux rosâtres. Non pas que les hommes aux cheveux longs ne soient pas virils et sexy hein ! Bien au contraire !

U
ne fois sa longue journée de cours terminées, Ryuu allait devoir se consacrer à son travail, le mannequinat. Le tout d'un pas lent, mou, elle se rendit à la navette qui la porta jusqu'à l'île Sakura, puis elle alla sur les lieux de son travail. Dans un premier temps, elle se changea, dans un second temps, elle se fit maquiller, enfila la première robe dans laquelle elle allait devoir poser et se rendit sur le « plateau », sous les yeux du photographe et des employés, et ainsi de suite avec chacune des 4 autres tenues dans lesquelles elle devait poser. Croyez-le ou non, mais ce n'était en rien un travail très agréable et de tout repos. Il demande une santé physique irréprochable, du temps, de l'énergie, de la patience et un sacré caractère pour ne pas se faire marcher dessus et finir en simple objet de photographie.

U
ne fois son travail achevé, la jeune demoiselle hésita entre se rhabiller en mec ou au contraire, enfiler une jolie petite robe et laisser ses cheveux détachés pour une fois. Elle comptait aller faire un tour en forêt, quel était le risque de tomber sur une connaissance de l'école qui serait capable de la reconnaître en plus de ça ? Très peu. Elle se démaquilla et se déshabilla pour enfiler une robe, blanche, légère, fluide. Une fois prête, elle attrapa son sac et se précipita dehors pour respirer l'air frais de la fin de journée. La nuit était son moment préféré et elle allait pouvoir contempler le ciel napée d'étoiles à travers les branches et feuilles des arbres qui composent la forêt de l'île d'ici quelques longues minutes, une vingtaine.

A
près un long moment de marche, elle pénétra dans le bois et se déplaça d'un pas à la fois lent et sûr. Elle connaissait les lieux, elle venait tout le temps ici pour se retrouver seule, savourer le silence que lui offre la nature, loin des voitures, des obligations, des règles ou des faux sourires. Malheureusement pour elle, elle n'allait pas être bien tranquille ce soir, la nuit tombante, le regard plutôt braqué vers le ciel que vers ses pieds, ces derniers heurtèrent quelque chose de mou... Un cadavre d'animal peut être ? Dans tous les cas, elle se cassa magnifiquement bien la gueule, sur ce supposé cadavre et lâcha un léger grognement féminin avant d'ouvrir les yeux en se frottant la tête d'une main. Oui, elle aurait préféré garder les yeux fermés, elle ne s'attendait pas à ça en les ouvrants. Tomber nez à nez avec Andrew, ce type tête à claques qu'elle n'avait certainement pas envie de croiser aujourd'hui. Le visage, peut être à quelques centimètres du sien, affalée sur lui. Elle plaque ses mains sur les côtés du torse du jeune homme, les cheveux roses tombants autour du sien. Pour le coup, elle aurait préféré tomber sur un cadavre.





En garçonEn filleEn fille 2

Un corps, pour deux visages. Quand on est obligé de cacher sa féminité,
de s'habiller et se faire passer pour un mec à Yuukou,
pour garder un secret.
avatar
Invité
Invité

Dim 18 Jan - 4:24


Andrew & Ryuu

Une journée ne peut pas être pire



Le ciel s’était déjà bien assombri depuis le temps, grande particularité de cette île qui disposait d’un microclimat unique et d’un décalage horaire par rapport aux pays développés. Les nuages étaient venu également se rajouter à cette nuit déjà bien apparente, ils comblaient quelque peu le paysage ne permettant qu’à très peu d’étoiles de signifier leur présence.

Pendant ce temps, j’étais encore là, à dormir près de mon arbre qui était devenu ma propriété au fil des heures, d’ailleurs durant toutes ces heures de sommeil animaux et insectes de la région ont dû défiler près de mon corps et je n’ose même pas encore imaginer ce qu’ils ont pu faire. Mais pour l’heure j’étais encore dans mon rêve qui mêlait femmes, basket et autres choses que j’appréciais fortement. Le monde onirique dans lequel j’étais plongé me semblait formidable et je n’avais aucune envie d’en sortir pour l’instant.

Alors que j’étais profondément endormi et plongé dans le monde des songes, mon ouïe entendit des pas ce qui fait que mon subconscient s’en servit et modifia quelque peu mon rêve : ces faibles pas dans la forêt étaient exagérés dans mon rêve, je pensais à un géant ou à un ogre qui s’approchait de moi. Les bruits de pas devenaient de plus en plus audibles ce qui laissait penser que la personne semblait être de plus en plus en proche, dans mon rêve la créature était alors encore plus gigantesque mais je ne la voyais pas encore. Pendant que je dormais, cette sensation désagréable d’être en danger dans mes songes me fit froncer les sourcils dans la réalité, ce qui me poussa à courir dans ce qui était devenu un cauchemar. Les pas étaient de plus en plus proches, quant à l’ogre il était sur mes talons. Fatalement, les bruits étaient si proches qu’une masse s’écroula sur moi, tout comme dans mon rêve lorsque le titan m’écrasa, ce sursaut me réveilla aussitôt.

Enfin réveillé je me dis que ce rêve malgré son absurdité semblait bien réel, et en ouvrant les yeux je découvris que tout n’était pas forcément qu’un rêve ou un cauchemar. Une jeune femme s’était bel et bien écroulée sur moi, elle me faisait face les yeux dans les yeux, son souffle chaud en plein dans mon visage. J’étais ébahi devant cette scène, cette fille durant la nuit, dans une forêt, seule, était comme par hasard tombée accidentellement sur moi...
En une fraction de seconde j’observais la scène ainsi que cette dernière avec minutie et notais qu’elle était plutôt belle et des traits peu communs, elle lui semblait inconnue mais son visage lui rappelait tout de même quelqu’un. Il n’arrivait pas à mettre le nom sur cette personne mais celle lui ressemblant le plus était un homme si je comparais bien les visages.
Quoiqu’il en soit notre posture est quelque peu embarrassante, du moins pas pour moi car je trouvais toujours grand plaisir à être aussi proche d’une belle femme et surtout affalée sur moi, mais pour elle ce doit être un calvaire. Donc, j’en profite alors pour accentuer tout cela :


« M’espionner autant de temps pour se décider enfin à se coucher sur moi ? Il fallait me demander, ça aurait été plus simple tu sais ? »


Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.
✖ Date d'inscription : 17/11/2014
✖ Messages : 2202
✖ Yuus : 48241
✖ RPs aimés par les autres : : 44

✖ Age du perso : 21 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Piano et chant
✖ Logement : Appartement n°1 situé en ville.
✖ Poste scolaire : Membre du conseil des élèves
✖ Club du perso : Escalade
✖ Travail du perso : Mannequin à mi-temps
avatar
Ryuu Rose Callyum
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.

Sam 24 Jan - 16:48


Q
ue faire ? Comment réagir ? Elle ne pouvait pas se lever et partir comme une voleuse sans rien dire. Et s'il l'avait reconnu ? Cette hypothèse ne pouvait pas être écartée. Elle vient de se mettre dans une belle situation des plus compliquées. Bon sang, mais que foutait-il ici, à cette heure-ci en plus ?! Elle avait l'habitude de se balader en forêt la nuit, mais elle n'était encore jamais tombée sur quelqu'un. Il faut croire que le hasard à décider de lui jouer un mauvais tour, sacré mauvais tour même.

A
u vu du souffle chaud qui se mélange à celui de la rose, le jeune homme n'était pas un cadavre, quel dommage ! Elle n'avait pas rêvé, c'était bel et bien Andrew, ce type qu'elle a envie de secouer dans tous les sens et qui fait, comme par magie, parti de sa classe. Elle avait le sentiment que lui non plus, ne devait pas l'apprécier des masses. Enfin, peut-on parler d'appréciation, quand on n'a jamais fait connaissance ?

L
e sursaut dont il fait preuve au moment où Ryuu lui tomba dessus, prouvait qu'il devait dormir. Drôle d'endroit pour taper un somme. Enfin, ce n'est pas la rose qui peut dire ça, elle qui s'est déjà endormie mile fois dans les parages. Bon... La position ou même la situation en générale, était plus qu'embarrassante. Elle devait faire quelque chose, ne serait-ce que se relever. Vous me direz, lui, ça ne doit pas le déranger plus que ça, de se retrouver avec une fille pressée contre son corps et en plus, dessous, histoire d'avoir une vue intéressante. C'est là que le jeune homme donna tout le courage qu'il fallait à Ryuu pour se lever d'un bon. L'espionner ? Lui ?! Certainement pas ! Se coucher sur lui volontairement ? ENCORE MOINS !

E
lle reporta finalement son attention sur Andrew. Pour ne pas mentir, il était aussi mignon, qu'agaçant, malgré sa tête d'homme jamais satisfait. Il était bien foutu, pas à plaindre. Les filles devaient mourir sur son passage, juste pour avoir un regard de lui. C'est con, ce n'est pas le cas de Ryuu. La jeune femme attrapa son sac qui était tombé un petit peu plus loin et reporta son attention sur son camarade de classe. Il fallait qu'elle s'excuse, chose qu'elle n'apprécie pas vraiment de faire. Puis bon, c'était sa faute aussi ! Il n'avait rien à foutre là ! La jeune demoiselle gonfla légèrement les joues, en faisant la moue, avant d'articuler :« Je suis désolée, je ne t'avais pas vu. Non pas que tu sois quelqu'un qu'on ignore mais, mais je... ne t'avais pas vu. » Elle ne savait décidément pas présenter d'excuses  et ses joues virèrent légèrement au rouge pivoine, une chance qu'il fasse sombre... Elle s'enfonçait encore plus et pour couper court à ce désastre, elle changea directement de conversation « Au fait, tu devrais faire attention, la forêt n'est pas sûr la nuit. » Finit-elle par dire en passant une de ses mains dans ses longs cheveux roses pour les remettre un petit peu en place.





En garçonEn filleEn fille 2

Un corps, pour deux visages. Quand on est obligé de cacher sa féminité,
de s'habiller et se faire passer pour un mec à Yuukou,
pour garder un secret.
avatar
Invité
Invité

Jeu 5 Fév - 17:24


Andrew & Ryuu

Une journée ne peut pas être pire



J’étais devenu hilare, moi qui m’étais toujours pensé irrésistible et attirant mais au point de retrouver une jeune femme couchée sur moi dès mon réveil, au fin fond d’une forêt moi-même je n’aurais jamais imaginé cela possible.

Quoiqu’il en soit, ma journée qui avait très mal commencé semblait se conclure d’une manière très intéressante, mais alors que je taquinais mon interlocutrice en la qualifiant d’espionne, cette dernière se vexa et se relava d’un bond comme horrifiée par cette appellation. J’ai toujours apprécié sonder les gens et comprendre leurs réactions, et au vu de la sienne soit sa surprise exprimait le fait que j’avais vu juste, soit c’était tout simplement le plus pur des hasards et qu’elle était tout simplement fière et par conséquent choquée que je puisse penser ainsi.
Enfin bref, alors que j’étais couché et elle maintenant bien fixée sur ses deux pieds, me fixait avec attention comme si elle m’avait reconnu ce qui me fit donc penser qu’elle me connaissait surement. Seulement son profil ne me faisait penser à aucune fille de mon entourage, à part un garçon sur qui je n’arrivais pas à mettre un prénom pour l’identifier mais de toute manière le fait qu’il faisait sombre et l’absence de lumière m’empêchait de bien observer ses traits du visage, après tout ce n’était pas si gênant.
Puis je remarquais que ma vis-à-vis changea d’expression  la jeune demoiselle gonfla légèrement les joues, en faisant la moue, elle s’exprima :


« Je suis désolée, je ne t'avais pas vu. Non pas que tu sois quelqu'un qu'on ignore mais, mais je... ne t'avais pas vu. »

Je notais le petit compliment dans sa phrase, elle semblait être quelqu’un d’appréciable mais apparemment pas très à l’aise dans les relations humaines ceci je le remarquais dans sa légère hésitation avant de conclure sa phrase d’excuse. Et pour changer délibérément de sujet elle lui surenchérit :

« Au fait, tu devrais faire attention, la forêt n'est pas sûr la nuit. »

Je me mis à rire sincèrement, sa mise en garde était bien intentionnée mais ça me semblait tellement disproportionnée. Qu’est-ce qu’il pouvait bien m’arriver de toute manière ? Après tout, pourquoi pas ? Peut-être avait-elle raison car si des filles pouvaient bien venir se coucher sur moi sans que je ne leur demande rien, elle avait peut-être raison de penser à ma sécurité. Mais quoiqu’il en soit, pour ne pas la mettre plus dans l’embarras quant à ses excuses je les acceptais sans revenir là-dessus, mais je répondis à sa seconde phrase :

- « Tu as raison ! On ne sait jamais avec toutes ces filles qui tombent du ciel pour venir se coucher sur moi ! Haha ! »

Assis, le dos au tronc derrière moi, je finis par me relever m’aidant d’une main appuyé au sol. Une fois relevé, j’essuyais mes mains l’une contre l’autre, puis à l’aide du dos de mes mains je me frottai les yeux après ce bon petit somme. D’ailleurs j’étais maintenant de bonne humeur, et m’étira de tous mes membres avant d’être curieux et de poser une question des plus basiques mais peut-être gênante à cette jeune femme :

- « En fait t’es qui ? J'aime bien connaître les gens avant d'être aussi proche tu sais ! »


Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.
✖ Date d'inscription : 17/11/2014
✖ Messages : 2202
✖ Yuus : 48241
✖ RPs aimés par les autres : : 44

✖ Age du perso : 21 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Piano et chant
✖ Logement : Appartement n°1 situé en ville.
✖ Poste scolaire : Membre du conseil des élèves
✖ Club du perso : Escalade
✖ Travail du perso : Mannequin à mi-temps
avatar
Ryuu Rose Callyum
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.

Lun 16 Fév - 20:24
O
ui, bon, nous sommes d'accord ! Mettre en garde un homme en certifiant qu'une forêt n'était pas sûre la nuit, alors qu'on est une femme, seule et qu'on se balade dans cette dite forêt régulièrement la nuit sans problème, c'était un petit peu ironique. Mais l'heure était grave, il fallait changer de sujet sans quoi elle risquait de se retrouver dans une situation des plus embarrassantes.

N
otre jeune rose, une fois sa robe blanche de nouveau propre, ou presque, reporta son attention sur le jeune. On pouvait voir que la situation l'amusée, surtout le fait de retrouver une jeune femme allongée sur lui. Ce n'est pas comme si c'était volontaire, comme si elle s'était jetée sur lui pour partager un contact chaleureux avec lui. Total et pur hasard. Il faut croire que pour certaines personnes, le hasard fait bien les choses. Le jeune homme qui observait Ryuu répondit donc à la mise en garde de cette dernière par une petite phrase : "tu as raison ! On ne sait jamais avec toutes ces filles qui tombent du ciel pour venir se coucher sur moi !", suivi d'un rire. Ryuu fronça les sourcils et donna un petit coup dans un caillou qui se trouver à ses pieds, le faisant voler jusqu'à tibia de l'étudiant. Il veut se battre ? Ce serait une raison valable pour se jeter volontairement sur lui !

A
ndrew se leva comme si de rien n'était, puis il se frotta les yeux. C'est vrai que Ryuu venait de le déranger en plein somme. Puis vient la question que la dragonne aurait voulu éviter. Qui était-elle ? Elle ne pouvait pas prendre le risque de lui dire qui elle était vraiment. Imaginez qu'il s'amuse ensuite à le dire à tout le monde ou même à lui faire du chantage ?! Pour qu'elle s'allonge de nouveau sur lui, qui sait !! Que pouvait-elle bien lui répondre ? Elle n'avait pas pensé à une réponse potable et sans réfléchir, elle finit par répondre en joignant ses mains dans le bas de son dos, ses cheveux roses tombants en cascade sur ses épaules...

« Le fantôme de la forêt ! » Très crédible et débile, nous sommes d'accord. Elle détourna le regard légèrement et jouait de ses doigts dans son dos pour passer son stress. Non seulement il allait la prendre pour une tarée venue de mars, mais aussi pour une perverse dévergondée qui saute sur les hommes quand ils dorment en toute innocence au beau milieu d'une forêt. Note personnel : Se coudre les lèvres pour la prochaine sortie. Dans tout les cas, le plus important était qu'il ne l'a reconnaisse pas, sans quoi, elle serait dans un beau bordel. Elle tourna le regard vers le jeune homme, plutôt sexy durant ses étirements de pacha. Bref ! Diversion !« Et toi, tu es ?! Tu viens souvent par ici ?»





En garçonEn filleEn fille 2

Un corps, pour deux visages. Quand on est obligé de cacher sa féminité,
de s'habiller et se faire passer pour un mec à Yuukou,
pour garder un secret.
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !