AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

Soit on fait les bails, soit on rentre chez nous.
avatar
Invité
Invité

Ven 16 Jan - 21:16
Vendredi , Jour XX , 2015. Midi

"Calme toi Miss Perfection,  personne ne nous verra ici. Et quand bien même il y eût un témoin, on s'occupera de lui, n'est ce pas ? Ha ha , tu es si mignonne ! Tu me convaincs presque."

Jonchée au sol, la Winston dans sa bouche, bras croisés derrière le dos, la Kyoko impulsive savourait cet instant si précieux loin du monde trop peuplé à son goût. Miss Perfection avait laissé place au côté obscur, et se plaignait intérieurement des conséquences que cet écart de conduite, dans un lieu interdit aux élèves à cette heure-ci engendrerait sur sa parfaite réputation.
Quelqu'un n'ayant pas été au courant de la schizophrénie du membre du conseil des élèves,  c'est à dire pratiquement le monde entier, aurait pensé que la jeune fille parlait seule où à sa cigarette.

Kyoko s'ennuyait. Mater les élèves de cette école pour leur montrer la loi du plus fort dans le plus grand des secrets, marchander milles et un objets interdits lorsque Miss Perfection laissait place à ses pulsions, traîner avec Andrew puis se rebattre...Kyoko avait besoin d'action.

Elle ne s'était pas encore aventuré plus profondément dan l'île. À vrai dire cela ne l'avait jamais attirée, mais maintenant ennuyée elle eût un coup de frustration pour l'envie qu'elle avait pas mais que la curiosité et l'ennui créaient.  Et une chose est sûre,  faire ça toute seule n'était pas amusant .
Elle sortit son smartphone de sa poche mais hésita quelques instants.
L'idée d'appeler Andrew ne l'enchantait pas, celui ci étant toujours prêt à sortir une moquerie, ou à être trop occupé avec une femme, le basket ou les jeux vidéos pour lui accorder une once de son temps .
elle décida quand même de l'appeler.  Elle savait qu'ils pourraient éventuellement bien s'amuser, et pourquoi pas faire quelques embrouilles pendant qu'ils y étaient.
Elle composa son numéro, qu'elle connaissait désormais par cœur, et attendit.
La Kyoko posée et sage bouillait de rage à l'idée que sa deuxième part d'âme était sur le point de peut être briser son image parfaite aux yeux de l'académie.
avatar
Invité
Invité

Dim 18 Jan - 3:29
Le terrain de basket situé en dehors de l’Académie était bien vide, comme à l’accoutumée alors que le temps était idéal pour un match en plein air, mais le niveau médiocre des enfants asiatiques à ce sport les rendait réticents à l’idée de jouer.
Seul Andrew était là, comme tous les jours fidèle au poste mais pas forcément à la même heure : à s’entraîner avec zèle durant des heures voire même pratiquement des journées entières les weeks-end sous le soleil.

Aujourd’hui Vendredi, il n’avait eu cours que le matin et n’avait absolument rien à faire l’après-midi, il était donc parti chercher ses affaires immédiatement dans son appartement plutôt que d’y moisir avec une Kyoko des plus désagréables. Car oui, en se réveillant il avait eu la joie de retrouver ses affaires non rangés de la veille à l’intérieur d’un énorme sac plastique transparent et à ses côtés sa cousine tenant fermement son sabre d’une main ferme, et la mine furieuse. Comme vous vous en doutez ceci témoigne du fait qu’il s’agissait de son côté impulsif et mauvais qui la contrôlait, la douce et parfaite Kyoko n’aurait rien fait de tel, elle aurait sagement rangé les affaires de son colocataire et de plus avec plaisir et ça Andrew le savait mais c’était un jeu bien dangereux.
Heureusement, il avait réussi par on ne sait quel stratagème et dont lui seul avait le secret à se sortir cette impasse, et partir en cours par dépit malheureusement.

Alors qu’il suait à flot depuis déjà plusieurs heures ; ceci s’expliquant de par l’intensité qu’il mettait dans l’effort, il fut coupé par des sons qu’il entendit sortir tant bien que mal de son sac. Il shoota une dernière fois en se retournant directement curieux vers son sac, le résultat du tir ne l’important peu mais la balle orange entra dans le panier avec fluidité touchant à peine la ficelle, il s’accroupit pour ouvrir sa besace et se munit de sa serviette blanche et reconnut la sonnerie de son téléphone, il le prit donc au passage pour savoir qui pouvait être le numéro appelant.
Il s’essuya le visage avant de découvrir qui pouvait bien l’appeler. Quelle charmante surprise de voir la photo et le numéro de sa cousine bien-aimée. Il se demandait bien comment il allait pouvoir se moquer d’elle cette fois-ci, il finit alors par décrocher :


- « Ouais allô ? C’est qui ? »
avatar
Invité
Invité

Dim 18 Jan - 3:53
La jeune femme avait attendu une seule sonnerie, mais n'étant pas du genre patient lorsqu'elle était avec sa deuxième personnalité elle était déjà prête à raccrocher ; mais seulement voilà,  elle ne s'attendait sûrement pas à ce que Andrew réponde à une telle heure de l'aprem, et elle lâcha un hoquet de surprise .

''Ouais allô, c'est qui ?"

Cette voix insolente pleine de confiance en soi ne fit que l'irriter mais en même temps l'amuser ; ils avaient beau s' embêter à tour de rôle, si une action se préparait, ils étaient prêts à y aller ensemble.

Kyoko néanmoins ne supportait pas lorsque celui-ci jouait la carte du parfait ignorant, alors qu'elle était sûre à 200 % qu'à chaque appel qu'elle lui émettait sa photo apparaissait sur l'écran de son smartphone ; et comme à chaque fois, elle se faisait prendre au jeu.

"ARRETE DE FAIRE ÇA DREW ."

Elle avait répondu avec impulsion et s'imaginait déjà la tête amusée qu'il devait faire derrière son écran. Mais elle connaissait une tentative d'approche qui rendrait le garçon plus sérieux.

Elle tira un bon coup sur la Winston, la tapota pour faire tomber les cendres superflues tout en rejetant la fumée en un jet droit, avant de poursuivre.

"Joues pas trop avec moi, j'allais te proposer un programme du vendredi soir qui inclue fête, exploration, et entre autres, femmes. Partant ou tu préfères rester gay et seul durant toute ta scolarité? "
avatar
Invité
Invité

Dim 18 Jan - 4:38
"ARRETE DE FAIRE ÇA DREW ."

Alors là, il n'avait pas besoin de mener une enquête approfondie pour savoir que c'était le côté marrant de Kyoko qui avait prit l'ascendant, ce qui ne le déplut pas car il s'amusait énormément avec cette dernière. De plus, à chaque fois qu'elle se trouvait dans cet état à ses yeux il la voyait comme un stéréotype d'acteur de blockbuster ou encore de nanar qu'il affectionnait tant. Elle tirait de grandes bouffées à s'en ruiner les poumons de sa cigarette ce qui à la fois en tant que sportif le dégoûtait mais en tant qu'être malin et moqueur le faisait mourir de rire intérieurement, il en ria d'ailleurs à l'oreille de la jeune femme et ceci à gorge déployée. Puis la jeune femme reprit la conversation et ajouta sérieusement :

"Joues pas trop avec moi, j'allais te proposer un programme du vendredi soir qui inclue fête, exploration, et entre autres, femmes. Partant ou tu préfères rester gay et seul durant toute ta scolarité? "

Dit-elle alors qu'à la connaissance du garçon elle n'avait encore jamais rencontrer aucun homme, et qu'il doutait très sincèrement de son orientation sexuelle qui devenait inquiétante pour son âge. C'était vraiment drôle ceci venant de sa bouche, heureusement que cela venait de la part du côté flamboyant de sa cousine mais en y réfléchissant un peu plus il se dit qu'après tout elle avait peut-être déjà dû avoir des expériences au moins sur le plan relationnel avec des hommes.
Mais bref, elle avait parlé de fête, il était bien curieux de savoir de quoi il s'agissait car l'exploration et les femmes il n'avait aucun doute là-dessus mais pour ce qui est des festivités, il se demandait si des gens organisaient réellement des fêtes dans le coin. Il voulut donc en savoir plus et la questionna :


- « Hahahahahahahaha ! En cas d’embrouille tu feras le guet si je dois me battre de toute façon !
Sinon dis-moi tout, je suis intéressé ! »

avatar
Invité
Invité

Dim 18 Jan - 21:39
Kyoko eût un sourire triomphant en entendant la réplique de son interlocuteur. Elle avait réussi à attirer son attention, et il semblait plutôt prêt à un peu d'action. Qui pouvait inclure une fin de soirée agitée.
À vrai dire elle n'avait pas vraiment de fête précise en tête ; elle savait juste qu'à partir du vendredi soir les soirées et les boîtes de nuits affichaient complet et s'enchaînaient au fur et à mesure,  comme si la jeunesse de la péninsule relâchait la pression à un rythme saccadé et regulier, chaque week end.

En somme, ils allaient traîner jusqu'à se retrouver dans un milieu intéressant,  et elle savait que Drew s'en doutait.
Elle tira la dernière bouffée et balança le mégot en direction de la petite poubelle, faisant un air ball. Elle grommela, puis lui répondit.
"Bon, tu connais la plupart des élèves,  la plupart des gosses de riches. Et tu sais ce que font les gosses de riches en début de week end.
On va s'inviter à certaines soirées, rester pour voir s'il y a matière,  si tu vois ce que je veux dire, puis on changera . Traîner,  en gros . Comme les bonnes personnes que nous sommes. "


Elle se releva en un coup, remit son perfecto en place, epoussetant son jean noir serré , et s'étira. Elle avait gardé son téléphone toujours accroché à son oreille, n'ayant pas fini son explication.

On se rejoint à l'appartement d'abord, histoire qu'on graille, car j'ai extrêmement faim. Et l'autre Kyo veut un méditer un bon coup sinon elle me fera chier toute la soirée. Ça te va ou tu as un meilleur plan, Casanova ? "
avatar
Invité
Invité

Dim 25 Jan - 23:40
Pendant que la jeune femme lui donna sa réponse, le garçon continuait de s’essuyer le visage à l’aide de sa serviette étalant les sels minéraux sur ses lèvres, ceci le fit avoir une moue légèrement déformée par le goût qu’il put en avoir. Sa cousine lui dit :

« Bon, tu connais la plupart des élèves, la plupart des gosses de riches. Et tu sais ce que font les gosses de riches en début de week-end.
On va s'inviter à certaines soirées, rester pour voir s'il y a matière, si tu vois ce que je veux dire, puis on changera. Traîner, en gros. Comme les bonnes personnes que nous sommes. »


- « Hahaha ! »
N’ayant aucune réponse qu’elle ne saurait prévoir, il ne put que lui répondre un rire troublant car étant quelqu’un de très moqueur et étant connu ainsi par tous, il avait créé de nouvelles façons de rire des autres. Ce rire en était un exemple car à la fois il semblait approbateur mais le fait que les gens étaient habitués au fait qu’il tourne les autres en ridicule, ils pouvaient interpréter ce rire comme moquant également. Ceci était donc très fourbe car lorsqu’on lui demandait si c’était bien le cas, il répondait non que c’était de bonne foi et sans aucune arrière-pensée, ce qui n’est que pur mensonge et encore plus ridiculisant.

Kyoko étant la plus habituée à ce comportement ne lui laissa pas le temps d’être encore plus mauvais et surenchérit :

- « On se rejoint à l'appartement d'abord, histoire qu'on graille, car j'ai extrêmement faim. Et l'autre Kyo veut un méditer un bon coup sinon elle me fera chier toute la soirée. Ça te va ou tu as un meilleur plan, Casanova ? »

Le Casanova en question n’avait pas tant d’idées, et n’avait absolument rien prévu pour ce soir, du coup le fait qu’elle lui propose quelque chose l’inspirait totalement tant qu’il s’agissait de flâner et passer du bon temps. Il lui rétorqua aussitôt maintenant empressé :

- « Non c’est ok pour moi ! On se voit à la casa ! »

Elle lui donna également une réponse positive et l’appel se conclut sur ça.
À la hâte il retira son t-shirt trempé, le roula en boule et le jeta dans son sac. Enfin, muni de sa serviette il épongea son corps très bien formé, nul besoin est de le détailler. Quoiqu’il en soit une fois ceci fini, il rangea sa serviette à l’intérieur de son contenant et enfila un second haut tout en restant en short de sport. Préparé, il quitta le terrain, et tailla la route et cela pendant plusieurs dizaine de minutes.

Arrivé à bon port, plus précisément dans son royaume de tranquillité, il inséra les clefs à l’intérieur de la serrure et la tourna sans aucune réussite, il tourna la clef inlassablement mais en vain, il semblait que la serrure soit obstruée par un objet identique. Il retira son instrument métallique et observa la cavité, et en effet elle était bouchée par ce même outil. Il s’agissait de sa cousine pour sûr, il se mit donc à hurler au seuil de la porte :


« KYOOOKOOOOOOOOO !!! »

Ça avait le don de le mettre en rage, car c’était elle qui avait planifié le rendez-vous, elle savait très bien qu’il arriverait mais malgré ça elle avait quand même eu la bonne idée de coincer la porte ne le permettant pas de rentrer, il avait tout simplement une seule envie : la tuer.
avatar
Invité
Invité

Ven 30 Jan - 0:02
La jeune femme n'avait pas perdu de son temps à peine l'appel terminé. Elle s'empressa de ramasser ses affaires et de rejoindre le domicile , le quartier général comme ils disaient entre eux. Connaissant son cousin, il allait sûrement mettre une plombe avant de revenir de l'entraînement, elle décida donc de profiter du peu de temps avant son arrivée pour s'accorder quelques minutes de méditation.
Ceci fini, elle s'affaira autour de la cuisine pour commencer à préparer le dîner qu'ils allaient mqnger sûrement à la hâte pour eviter de perdre de leur temps : penne all'arrabbiata.
Si Kyoko avait décidé de cuisiner italien ce soir c'était par le plus grands des hasards ; elle réalisa ainsi que son cousin risquerait de se moquer d'elle en lui sortant un pic du genre : Oh, je vois que ça me dédie le dîner !".

Elle se rongea un ongle, et possédant une flemme légendaire lors de son passage du mauvais côté elle décida d'accepter une quelconque remarque.
Ceci dit elle fut prise de court par un cri de rage qui venait de l'extérieur. Cette voix , il n'y avait pas de doute .

Elle fut surprise de voir que son cousin avait mis si peu de temps à rentrer, et bien vite elle comprit la source de sa colère : elle avait laissé la clé dans la serrure, empêchant donc ce dernier d'ouvrir la porte de lui même .

Elle eût un rictus mauvais, et s'avança vers la porte en souriant de toutes ses dents, de son sourire de renard. Elle ne l'ouvrit que légèrement, ne laissant uniquement qu'un espace de 10 cm entre le rebord et celle ci, utilisant la vachette à chaîne.
Ses yeux brillaient de malice et de mauvaise intention.

Bonjour, c'est à quel sujet ? avait-elle ajouté d'une voix à l'intonation légèrement aiguë.
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !