AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

Entre colocataires | Ana
avatar
Invité
Invité

Dim 15 Fév - 18:40

Timidité


Premier contact.

Nouveau cycle scolaire, nouveau studio. Eleanor aurait bien aimé pouvoir garder celui qu’elle avait partagé avec Elliot – et si possible, garder Elliot aussi – mais l’administration avait été catégorique. Cette chambre était déjà réservée à quelqu’un d’autre, elle devait aller dans celle qu’on lui avait assignée. Heureusement, elle n’était pas une personne très contrariante, que du contraire. Elle n’avait pas fait de scandale, s’était inclinée, et avait pris le papier qu’on lui tendait.

Elle arriva au studio en début d’après-midi. Sa colocataire était déjà là, elle la salua sans oser la regarder et s’éclipsa, dévorée par la timidité. Elle ne voulait pas lui parler, elle ne voulait pas la déranger. Elle ferait comme si elle n’existait pas, elle avait toujours fait cela quand une situation était trop intimidante pour elle. Elle s’effaçait toujours, malgré les efforts de son bien-aimé grand frère, parce qu’elle ne comprenait pas quel intérêt on aurait pu trouver dans le fait de lui parler plus que de nécessaire.

Le studio était composé d’une partie qui pouvait faire office à la fois de salon et de bureau – avec un mini-frigo, une télévision et une kitchenette, carrément – et d’une chambre dotée de deux lits, une grande garde-robes et deux tables de nuit, avec une grande fenêtre vers le dehors. Cela ressemblait vraiment beaucoup à l’endroit qu’Eleanor avait partagé avec son frère, ce qui lui serra le cœur. Il lui manquait déjà tellement… Elle avait l’impression que son cœur se contractait dans sa poitrine. Elle avait mal.

Avec un soupir triste, elle traîna ses lourdes valises jusqu’à la chambre. Elle avait été assez maligne pour prendre des bagages qui se transformaient en meubles. Elle rangea la plupart de ses vêtements dans un petit tiers de la garde-robe – elle prenait le moins de place possible pour ne pas gêner sa colocataire – en constatant que la demoiselle, elle, n’avait pas encore rangé ses affaires. Elle rangea le reste de ses vêtements, et son nécessaire à couture dans ses valises devenues des meubles au pied de son lit, posa une lampe de chevet récupérée dans son ancienne chambre sur sa table de nuit et y rangea ses livres et cahiers. Elle se délesta ensuite de sa guitare, qu’elle rangea sous son lit, après avoir tiré de son étui un rouleau de carton que lui avait donné son frère.

Elle en dévissa le couvercle et le retourna, trouvant… Une digigraphie. Un poster, même. Qu’il avait fait lui-même, elle reconnaissait son style. Elle l’observa, les larmes aux yeux. C’était… Il avait redessiné une photo venant de leur premier tournage, un drama pour jeunes adolescents. Pour l’occasion, elle avait dû porter des lentilles colorées, mais on la reconnaissait, et la joie qui brillait dans ses yeux était véritable. Elliot, lui, ne souriait pas, car il incarnait un personnage taciturne et protecteur. Un sourire s’épanouit sur ses lèvres, elle sécha ses larmes et se releva, retournant dans l’autre pièce.

« E… Excusez-moi… Pourrais-je mettre ce poster sur le mur, de mon côté, s’il vous plaît ? »

Elle avait parlé d’une voix timide, les joues rouges, mais n’avait au moins pas bafouillé.

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode et modifiée par Azuriel. Ne pas retirer.

avatar
Invité
Invité

Dim 15 Fév - 22:20

    L'année venait à peine de commencer et Ana était motivée pour déjà ranger ses affaires dès son arrivée. Malgré la flemme qui l'enveloppait, elle avait décidé que cette année serait la bonne. Elle était arrivée en fin de matinée. Ce fut d'ailleurs la première à poser ses valises dans le petit appartement. Elle avait lu sur le tableau qu'elle était avec une certaine Eleanor. A vrai dire, Ana n'avait ni l'envie d'être en colocation, et encore moins avec une fille musicienne. Peut-être qu'elle était jalouse de ne pas savoir chanter aussi bien que certaine fille, peut-être se sentirait-elle en dessous de sa prochaine colocataire.

    U
    ne fois arrivée, elle visita l'appartement en entier. La chambre était double. Elle choisit de prendre le lit près de la fenêtre. Après tout, première arrivée, première servie. Elle s'affala sur le lit et commença à repenser à sa famille. Dash, le gala, son père, ses frères. Elle était quelque peu nostalgique de cette époque, mais ne regrettait en rien son choix de venir dans cette académie. Elle avait tellement pris d'affaires que le côté de sa chambre était encombré de vêtements. Elle accrocha juste pour commence,r ses affaires de barmaid. Elle se mit sur son lit et s'assoupie une bonne heure. Quand elle se réveilla, elle entendit du bruit. Ce devait être sa colocataire qui arrivait.

    Ana était habillée d'une petite robe noire avec un collier jaune. Elle portait des bottines à lacets avec un talon de six centimètres. Elle avait fait des efforts pour s'habiller convenablement, sa colocataire ne devait pas avoir une mauvaise impression dès le début tout de même. Elle était sauvage mais pas à ce point là. Sa colocataire la salua sans prendre la peine de plus entamer la conversation. A vrai dire elle n'osa pas la regarder, alors qu'Ana s'était vêtue de son plus beau sourire. Elle partit directement vers son lit. D'accord, Ana était au moins fixé, sa coloc' était loin d'être une bavarde. Ana soupira d'agacement et se remit à ranger ses affaire après qu'Eleanor eu rangé les siennes dans le placard. Au moins un bon point, elle pourrait ranger toutes ses affaires dans la garde-robe au vue du peu de place que prenait sa voisine. Au moment ou elle commença à sortir toutes ses paires de chaussures, elle entendit un couvercle s'ouvrir, puis après quelques secondes de silence, une voix se fit entendre dans son dos.

    - E… Excusez-moi… Pourrais-je mettre ce poster sur le mur, de mon côté, s’il vous plaît ?

    Ana fit volte face et dévisagea pendant de nombreuses secondes sa locutrice. Elle fronça les sourcils puis se mit à rire si fort que tout le couloir aurait pu l'entendre. Elle riait à gorge déployée. Elle en fit tomber les escarpins qu'elle avait entre ses mains, puis elle finit par se tenir le ventre et à essuyer les larmes qui ruisselaient sur ses joues. Sa colocataire était vraiment un phénomène de haut vol, Ana allait devoir la dévergonder un peu pour qu'elle puisse s'amuser. Elle reprit son sérieux en tirant sur sa robe et la regarda dans les yeux, affichant son sourire rayonnant. Elle continua de ranger ses affaires tout en répondant à Eleanor.

    - Déjà premièrement, je pense que je ne suis pas assez vieille pour qu'on se vouvoie, et deuxièmement, tant que ça n'empiète pas sur mon côté à vrai dire, ça m'est égal. Elle déplia ses pulls pour les accrocher à ses cintres, toujours dos à sa colocataire. Tu ne comptes tout de même pas me demander ce que tu peux ou ne peux pas faire? Parce que si c'est le cas, toi et moi, on va avoir un problème.

avatar
Invité
Invité

Mar 17 Fév - 12:20

Timidité


Premier contact.

Eleanor ne soutint pas le regard de sa colocataire. Trop intimidée. Elle venait de lui demander une faveur après tout, elle n’avait pas le droit de… De demander… Enfin, peut-être qu’elle n’avait pas le droit. En vérité, elle n’en savait rien, tout avait été tellement naturel avec Elliot… Ils avaient toujours vécu ensemble, tous les deux, ils avaient toujours été en phase. L’espace avait été délimité sans complexe parce que la plupart des parties de leur studio étaient communes. Cet instinct qui coulait comme de l’eau lui manquait déjà, au moins un peu.

Puis sa colocataire rit, et Eleanor envia pendant un instant son rire si fort et si clair, si vrai. Elle, elle ne riait pas. Elle avait peur de rire, de déranger, ou pire, de voir sa joie gâchée par une personne malveillante. Pendant l’instant suivant, elle se sentit piquée au vif, parce qu’elle eut l’impression que la blonde se moquait d’elle, et que cette impression était blessante. Puis elle chassa tout cela. Elle se connaissait, elle n’était pas capable d’être en colère, pas vraiment, pas pour si peu.

« Déjà premièrement, je pense que je ne suis pas assez vieille pour qu'on se vouvoie, et deuxièmement, tant que ça n'empiète pas sur mon côté à vrai dire, ça m'est égal. Tu ne comptes tout de même pas me demander ce que tu peux ou ne peux pas faire? Parce que si c'est le cas, toi et moi, on va avoir un problème. »

Heureusement, Ana ne la regardait pas. Sinon, elle serait partie dans un nouveau fou rire, à coup sûr. Eleanor rougissait si fort qu’elle se sentait brûler. Elle se tordit nerveusement les doigts, si fort qu’elle se fit mal. Un regard à ses mains aux ongles rongés, elle inspira puis expira. Elle ne devait pas être si anxieuse, c’était stupide. Surtout que bon, si ça se passait mal maintenant… Cela se passerait mal toute l’année. Eleanor n’était pas prête, psychologiquement, à essuyer une mauvaise ambiance tout au long de son année scolaire.

« Je… Hm. Non, je ne compte pas vous… Te demander avant de faire le moindre geste. Mais je me suis dit que c’était un moyen comme un autre de tenter de te parler. »

Elle se détourna, le temps de fixer le poster sur le mur contre lequel était posé son lit. Ainsi, si elle tournait la tête, elle pourrait le voir. Tendrement, elle caressa le visage figé sur le papier glacé de son frère. Elle se demandait ce qu’il faisait, là, maintenant. Pensait-il à elle, au moins un peu ? Allait-elle bientôt recevoir une lettre signée de son nom ? Ils communiquaient avec internet, bien sûr, il lui avait offert un ordinateur portable pour son dernier anniversaire, mais ils avaient décidé de s’envoyer des lettres en plus de ça.

Elle se secoua et plongea la main dans son sac pour en sortir deux bouteilles d’eau à la grenadine et une boîte d’onigiri au thon que son frère lui avait préparé. Elliot avait toujours été tellement doué en cuisine… Tout son contraire, en fait. Elle tendit la boîte vers Ana, ainsi qu’une bouteille.

« Tu en veux ? Je pourrai pas tout manger. »

Fiche codée par UmiBwack sur Epicode et modifiée par Azuriel. Ne pas retirer.

avatar
Invité
Invité

Sam 21 Fév - 0:17



Pendant qu'Ana rangeait ses affaires, elle entendit une respiration saccadée derrière son dos. Sa colocataire avait apparemment un problème de timidité maladive. Elle jeta un coup d'oeil furtif et y découvrit un visage rouge de honte. Eleanor se tordait nerveusement les doigts. A sa place Ana aurait eu vraiment, vraiment mal aux doigts. Elle se retourna comme si de rien n'était et continua de vider sa valise. Elle finalisa son rangement quand elle entendit la voix peu rassurée de sa camarade de chambre.

- Je… Hm. Non, je ne compte pas vous… Te demander avant de faire le moindre geste. Mais je me suis dit que c’était un moyen comme un autre de tenter de te parler.

Que c'était..gentil. La pauvre cherchait à entamer la discussion avec Ana. En effet, elle n'avait pas pensé dans ce sens. Peut-être parce qu'elle n'était pas si sociable que ça. Dans tous les cas, elle avait dû traumatiser sans le vouloir Eleanor. Aux premiers abords, leurs caractères étaient clairement à l'opposé l'un de l'autre. Ana rangea sa valise vide près de ses chaussures et s'étendit sur son lit. Elle farfouilla dans son sac et sortit un livre autobiographique de Vivaldi. Avec la danse classique elle était intéressée par tous les auteurs classiques susceptibles d'avoir composé une musique sur laquelle elle dansait. C'était à la fois un devoir obligatoire pour une danseuse qui comptait faire une carrière professionnelle, mais cela ne la dérangeait pas, c'était un plaisir pour elle de se cultiver. Sous ses airs de "bad girl" se cachait peut-être une mélomane cachée. Au bout de quelques pages, elle fut tirée de sa concentration littéraire par la voix de sa colocataire.

- Tu en veux ? Je pourrai pas tout manger.

Ana leva la tête de son livre et leva un sourcil. Elle posa son livre près d'elle et regarda ce qu'Eleanor lui proposait. Elle avait sortit deux bouteille de grenadine et un gros plat d'onigri au thon. Ana n'aimait absolument pas le poisson. L'odeur qui s'y dégageait lui donna des nausées. Elle posa une main devant sa bouche pour masquer son dégoût et mima un sourire timide. Elle s'approcha pour servir la grenadine a Eleanor en faisant attention de ne pas trop se mettre trop près de la boite contenant les onigris.

- Le poisson c'est pas trop mon truc, merci de me le proposer, mais je n'en veux pas. C'est toi qui les as faits? Moi la cuisine c'est pas pour moi. Je préfère de loin la danse. C'est pour ça que j'ai été sélectionnée pour entrer à l'académie. Et toi? C'est quoi ton talent?

Elle ôta ses chaussures et sortit son vernis rouge. Elle en badigeonna une première couche sur ses orteils balança ses pieds en l'air pour le faire sécher plus vite. Elle sortit une pomme de son sac et croqua dedans à pleine dent. Elle balança ses cheveux en arrière et les fit tomber sur la couette. Elle fixa sa camarade essayant de la mettre à l'aise au maximum.


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !