AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

La bête d'intérieur : Sauvage Lou [TERMINEE !]
Élève de la filière informatique
✖ Date d'inscription : 22/02/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1262
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 16
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Robotique
✖ Club du perso : Club de jeux-vidéos
avatar
Lou Sauvage
Élève de la filière informatique

Dim 22 Fév - 18:16
Sauvage Lou

» Stuff généraux & pony

Informations scolaires
➜ Date de naissance : 18 Juillet 1998
➜ Âge : 16 ans
➜ Sexe : Femelle
➜ Origine(s) : Européenne
➜ Nationalité : Française
➜ Travail à mi-temps : Nada
➜ Groupe Sanguin : O+
Informations personnelles
➜ Régime : Interne
➜ Grade : Élève
➜ Groupe : Geek
➜ Filière : Informatique
➜ Spécialisation(s) Robotique
➜ Classe : Première A
➜ Rang particulier French Beast
" />
Un peu plus le personnage
➜ Orientation sexuelle : Bisexuelle

➜ Ses qualités : Souriante – Determinée – Courageuse – Douée – Infatiguable.
➜ Ses défauts Moqueuse – Associale – Vulgaire – Incompréhensive – Paresseuse ... Et sans doute beaucoup d'autres mais restons sur les principaux.

➜ Ses Hobbys La robotique, les jeux-vidéos, être seule, la plongée.
➜ Ses phobies : ochlophobe ( la foule ) et ne plus avoir le temps de jouer.  

➜ Particularité(s) : Sa vulgarité est à ce point extrême qu'on peut la croire atteinte d'un syndrome de Giles de la Tourette, ce qui n'est pas le cas, elle est tout à fait consciente de ses paroles. Lou est en revanche addict aux jeux-vidéos. Oui cela ferait rire certains, mais quand on se prive de sommeil la nuit pour pouvoir jouer à toutes les nouveautés et rester au top sur les mmo, cela atteint bien ce niveau.

On peut rajouter qu'elle possède en permanence un sourire accroché à ses lèvres, comme si elle était la seule dans les environs à attendre une bonne blague en permanence. Et honnêtement, c'est tout ce dont elle a besoin pour exprimer toutes ses émotions, que ce soit la colère la plus terrible à la déprime totale.

Mais encore
➜ Qui est sur ton avatar : Kisaragi Momo
➜ As-tu lu le règlement : Vui
➜ Si oui, quel est le code : Les bonbons mangeurs de Yuukouchien, lien ? Gien ? Yuuk ... yuyuuuko ... erf ...
➜ Accéder à la zone H/Y/Y/U : *nod positivement*
➜ Où as-tu trouver le forum : Sur intern-/PAN/ Un top-site
➜ Qu'est-ce qui t'a attiré dessus : uuuuh ... excellente question. J'aime les salopettes ?
➜ Une suggestion ? Quelque chose à dire ? Je sais pas grapher buhuhu ;-;
» C'EST L'HISTOIRE DE MA VIE


La foule, les gens, papa, maman ? Où êtes-vous ? J'ai peur ? Maman ? J'ai peur, j'ai si peur. La foule devient floue, oppressante, terrifiante. Les gens arrêtent d'être des personnes, ils deviennent une masse m'engloutissant, me faisant disparaitre, je lève les yeux, je vois le plafond, comme on peut apercevoir la surface de l'eau lorsqu'on se noie. Je suis en train de me noyer, on me bouscule, me brutalise, je ne peux plus respirer. Je vais mourir ici, entouré de gens et pourtant seul. Papa ... sauve-moi papa, sauve-moi ...  

J'ai si peur.

"Puis-je vous aider mademoiselle ?"  

La voix est mécanique, artificielle. La main, glacée, tout l'inverse de cette foule bouillonnante. Je me tourne, lève les yeux vers cette grande ombre où brillent deux points bleus, glacés. La voix désarticulée se fait de nouveau entendre avec un clignotement lumineux.

"Je suis ro .... assist ... soin d'aide ?"

Les mots se perdent dans les souvenirs, mais le ton est rassurant, calme, détaché. Je m'accroche, il me soulève, m'emmène. Cela ne doit durer que quelques minutes mais j'ai encore l'impression d'être portée pendant des heures. J'arrive de nouveau à respirer, ma vision redevient clair, vue du dessus la foule est moins effrayante, moins confuse, on y retrouve un motif, presque une danse, mais tout au fond de moi la peur bat encore. Puissante, juste endormie, je peux la sentir ...  

Puis il me dépose sur une table, j'ai peur, je ferme les yeux. Je sens des bras chauds me tenir, à travers mes paupières mi-close je reconnais mes parents. La joie m'envahis, je me retourne pour remercier mon sauveur, mais il n'y a plus personne, juste une silhouette blanche au loin, fendant la foule de sa démarche lente et méthodique. Un mot se forme alors sur la bouche de mon père.

"Robot."

Et la chaleur de ses bras deviennent insupportable, plus brulante que tout ce que je peux connaitre.

Comme toujours je me réveil en sursaut. Repoussant sans ménagement les draps. A chaque fois qu'ils me tiennent trop chaud la nuit c'est la même chose, je me réveil après quelques heures, transpirante et ayant fait ce rêve. J'ai beau ne dormir que quelques heures, cela recommence encore et encore. La faute de mon cerveau reptilien je suppose. Remarque, ça pourrait être la faute de mes ovaires que j'en aurais pas plus à foutre, quoi que les enlever serait bien plus facile qu'une lobotomie.

Je ricane de mes propres idioties. Si je ne voulais vraiment pas que ça arrive j'aurais juste à dormir avec moins de draps, c'est bien aussi parce que j'adore avoir bien chaud que je dors ainsi. De toute manière vue mon temps de sommeil je ne suis plus vraiment à quelques minutes près. Mais ce rêve ... Il n'est pas dérangeant, non, plus ... mélancolique. Je me demande ce qui est arrivé à ce robot après. Bien sûr ce n'est qu'un bout de ferraille mais ... je lui dois la vie, en quelque sorte. En tout cas je lui dois la vie que j'ai actuellement.

J'avais quoi. Six ans ? On était à une exposition de robot et d'art à Liles. Mon père et ma mère, des vrais baroudeurs ceux là, en même temps on pouvait guère leur reprocher vu qu'ils passaient le reste de leur temps dans des bureaux. Mon paternel en tant que contrôleur des impôts et ma mère dirigeant sa petite société d'exportation de produits locaux. Bref, on était allés tous les trois à cette exposition et forcément moi je m'étais perdue, la grosse loose. Eux devaient être partis derrière un guide ou je ne sais quelle connerie touristique. Les cons. Bref j'étais seule, dans cette foule, terrifiée, réellement comme plus jamais je ne l'ai été après cela. Et là ce robot a montré le bout de son nez, façon de parler, il en avait pas, sans doute un modèle expérimental pour le côté moins artistique de la convention. Et il m'a ramené à l'accueil, suivant tranquillement sa programmation, sans se rendre compte qu'il venait de fasciner une jeune fille au point qu'elle se souviendrait encore de lui dix ans plus tard.

Et qu'elle bâtirait son avenir dans l'espoir de concevoir son espèce.

Car ouais à partir de ce moment-là toute ma vie a tourné autour d'eux et le fait que I-robot sortis cette année là, mon film préféré depuis, n'arrangea évidemment en rien les choses. Au début c'était plus une blague dans la famille. La gamine qui commande des mécanos pour Noël ça fait toujours sourire, surtout quand elle bazarde le mode d'emploie et fait une silhouette humaine à la place. Jamais pris au sérieux mon mixotor 20 000 les chiens. Mais je les aime quand même, puis faut avouer que le principe d'hélice à élastique, ça marche bof bof pour faire du steak haché.

J'ai continué à grandir, j'ai rajouté les circuits électriques, je faisais des choses badass en réalité. Mes parents avaient cessé de rire depuis quelques temps déjà quand ils me virent fabriquer ma première pile à 9 ans. Là où j'ai eu de la chance c'était que leur doctrine était de laisser leurs enfants faire ce qu'ils voulaient. Même si c'était s'habiller en mécano et s'approprier l'établis du garage pour faire des robots maisons et souder des machins. Ouais c'était dangereux, mais je m'y connaissait déjà plus qu'eux et puis mon père se rappellait de son enfance, quand il faisait ses propres circuits imprimés au feutre à plomb acheté au bar-tabac du coin par le grand-père. Concrètement pour lui je faisais la même, la paire de boobs en supplément.

Là où j'ai eu moins de chance, c'est un endroit où personne n'en a de toute manière. Le collège.

Quand j'ai débarqué la-bas avec mes manières garçonnes et mon mépris pour les trucs de fille. On m'a pas manqué. Différente, voilà ce qu'il y avait marqué sur mon putain de front et c'était l'équivalent d'une cible au milieu de Verdum le 6 mars 1916. Et tout comme durant cette foutue bataille les obus transformèrent ce putain de pays en désert de merde et de sang, les autres transformèrent ma vie en une tranchée puante de mal-être et de rejet de soit.

Certain vous diront qu'il faut être fier, ne pas se laisser marcher dessus. J'avais 11 ans bordel, pas 18, j'étais une gamine remplie de rêve et d'espoir et qui voyait la liberté lui tendre les doigts dans un nouvel établissement. Ouais, une sacrée grosse conne en d'autres mots. Et ils m'ont pas manqué.

J'ai tenu quelques temps, la première année. Puis j'ai changé, épuisée, j'ai tenté de me fondre dans la masse, mon rêve de robotique était bien trop ancré en moi pour l'abandonner, même ainsi, mais cela n'a rien changé, c'était trop tard. Les filles faisaient semblant d'être pote avec moi, pour mieux se foutre de ma gueule après, les mecs quant à eux ne valaient pas mieux. Surtout cet enfoiré de Jordan qui fit semblant de m'aimer. J'ai commencé à devenir agressive, vulgaire, moqueuse. Je voulais faire plus mal qu'on me faisait mal, je voulais qu'ils crèvent sous mes insultes et souffrent. Mes talents furent utiles, je plains encore les parents qui perdirent des cheveux quand le portable de leur gosse, pourtant encore sous garantis, s'amusa régulièrement à vouloir appeler la Chine durant plusieurs heures quand tout le monde dormait. Les factures devaient être sympa.

Mais même dans le pire il y a du bon. Internet n'était qu'une source d'information obscure. Il devint mon sauveur et l'ordinateur quant à lui perdit son mysticisme pour devenir un précieux allié. La programmation, les jeux-vidéos, les forums, les réseaux sociaux et les mmo. Tout cela devint mon domaine, mon territoire. J'attaquais aussi par ici, les sites sociaux alors en plein boom devinrent des champs de bataille à sens unique. Finalement, on me ficha la paix, même si le mal était déjà fait.

Non pas que je m'en plaigne, j'aime comme je suis devenue, je suis la bête, celle dont on s'écarte, celle qui n'a pas besoin d'amis, celle qui vous deteste avant même de vous connaitre et vous le fait savoir. A ceux qui disent qu'il faut résister, je réponds que ce n'est pas suffisant, la meilleure défense c'est l'attaque et je m'y connais maintenant oh oui.

Je passe du temps sur les jeux oui, du moins que je suis par en train de coder ou de construire. Et alors ? C'est mon choix, je trouve que c'est du temps bien mieux utilisé que de faire des mimiques débiles avec d'autres personnes comme des bonobos en danger ne sachant plus quoi faire d'autre que s'enculer pour destresser. C'est ma détente à moi, ma retraite privée au bord du mississipi de l'information.  

Mes parents ? Ils n'ont jamais rien sus à propos de tout cela. Ils ont cru que ma vulgarité me passerait en grandissant, ben j'ui grande maintenant et je le suis toujours. Je leur en veux pas, c'est moi qui ai choisis de me taire, par honte et par culpabilité et maintenant que je suis loin d'eux je dois avouer que je me sens mieux, comme si une partie des sévisses que j'avais subis étaient quand même restés là, dans notre relation, comme une vilaine cicatrice après un trauma faciale.  

Je ne regrette pas non plus d'avoir laissé tomber la salopette et les cheveux courts, c'était sympa mais ... le style garçonne j'ai donné, maintenant j'ai un camouflage naturel, on fait moins attention à moi qui ressemble aux autres, c'est un avantage indéniable. L'attaque surprise c'est le OS assuré, croyez-moi.

Ma passion durant ce temps n'avait jamais cessé de progresser et en troisième je me suis retrouvée à participer à un concours régional. Forcément j'ai eu le premier prix, j'veux dire, les autres étaient talentueux, mais pour ma part cela allait au-delà de ça. J'étais fait pour cela, ma vie m'avait orienté dans ce sens-là. Les journaux ont bien sûr parlé de moi. J'ai remporté le national et ils ont fait couler l'encre, l'européen et là j'avais droit aux torrents. Puis est venu le mondial des jeunes talents robotique de 2013. Ceux sélectionnés lors du dernier round iraient à l'académie Yuukou. Ce fut loin d'être facile, mais je savais que je pouvais le faire, qu'on pouvait le faire, mon robot et moi. Quand on a appris que la petite Normande avait gagné le droit de partir dans cette prestigieuse école, les journaliste vomirent de l'encre, littéralement pour le premier qui vint me voir d'ailleurs et qui fit les frais de mon robot octopus aquatique.

Cet été fut un peu troublant. Tous ces trous du cul de collégiens galeux voulurent devenir mes amis et faire leurs excuses, être ami avec une célébrité valait bien la peine de tâcher quelque peu son orgueil. Bien sûr , je pris soin de les envoyer chier un par un de manière personnalisée et si possible drôle, du moins pour moi. Puis vint les préparations, les bagages, les brochures, les adieux avec les parents. C'est con, mais je dois avouer qu'ils me manquent parfois ces trous du cul. C'était ... ma famille. Ma maison. Ma terre natale. J'y ai grandis, construit des robots et même fait péter des trucs. Si je détestais le collège et ces connards d'ado, j'aimais mon chez moi et ... j'aime mes parents. Je leur écrirais une lettre tient demain. Encore une.  

Puis merde le camembert me manque.

Ainsi se déroula mon dernier été en France. Je partis en avion, puis en bateau, jusqu'à l'académie. Ouais j'avais les chocottes et la hargne de vaincre aussi. J'en avais dans le ventre, comme si ma peur décuplait mes forces alors que je débarquais sur une nouvelle terre, celle des savants et de la réussite. Celles des grands de ce monde. Je voulais à tout prix éviter de me retrouver à nouveau écartée comme la brebis galeuse et pour ça j'avais un plan.

La première étape fut de passer directement à l'attaque, pas d'amis, pas de copain, pas même de fréquentation, quedalle nada, l'agressivité direct, tu me parles ? *Va te faire foutre* direct dans les dents mon gars !! Tu veux t'asseoir à côté de moi ? Okay, tient regarde le milk-shake, oooooooh il s'est écrasé sur ton pull, connard ! Et personne n'y échappait, les intellos, les pouffiasses, les wesh wesh et même les putain de boutonneux, allez tous vous faire foutre ! Tous !!

J'en ai des frissons rien que d'y repenser, c'était grisant, réellement. Mais ce n'était que temporaire, bientôt les groupes se formeraient réellement dans la classe, les gens se tourneraient alors nombreux vers moi et je prendrais cher. Heureusement il y avait un moyen d'éviter cela. Et ce moyen s'appelait le principe de la tête de turc. Un pauvre type qui mit trop de temps à choisir un groupe me servis de cobaye, peut-être n'était-il tout simplement pas à l'aise, bordel qu'est-ce que j'en ai à foutre. Je pris la première pierre et je lui balançais en pleine gueule, si fort qu'on aurait dû voir ses dents d'estime de sois voler à travers la foutue pièce comme des fusées pilotées par des Russes ivres. Ce jour-là, tout le monde se mit à rire. Sauf lui. Je ne crois pas l'avoir revue rire depuis en réalité.

L'avantage d'être chez les génies, c'est qu'on a beau en être un, personne vous remarque, vous êtes juste moyen à moins d'être une sorte de mutant étrange. Je me fondais dans la masse. Alors ouais, mon surnom de French Beast était tombé sur mon front et était resté, surtout que je remettais régulièrement une petite couche. Mais je m'en foutais, c'était toujours mieux que French Bitch, même si celui-ci aussi je l'entendais aussi parfois. De toute manière personne ne voulait vraiment s'en prendre à moi, trop de dents, surtout qu'il y avait un petit agneau pleureur qui passait son temps à raser les couloirs de la salle de classe, bien plus facile à ridiculiser. Ah oui. Que ce fut agréable. Une année parfaite.  

Et me voilà, nouvelle année, nouveau départ, nouvelle classe. Je sais sais, moi aussi je suis impatiente de savoir ce qu'il va se passer.

» DESCRIPTION PHYSIQUE DU PERSONNAGE

Les Chamaeleonidae sont une famille de sauriens. Elle a été créée par Constantine Samuel Rafinesque en 1815. Elle contient près de 200 espèces de caméléons. Cette famille est divisée en deux familles : les Chamaeleoninae et les Brookesiinae.
Ce sont des animaux qui se caractérisent par la mobilité indépendante de leurs yeux, leur langue protractile qui leur permet d'attraper leurs proies à distance, les doigts groupés en deux blocs opposables assurant une bonne prise sur les branches et leur capacité à changer de couleur.

Les espèces de cette famille se rencontrent en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie du Sud et dans le sud de l'Europe.
Ces reptiles se rencontrent principalement en Afrique, à l'exception de la plupart des déserts, ainsi que dans les îles alentour : Madagascar, Seychelles, Comores, Canaries, Réunion, nombreuses îles de la Méditerranée. Une espèce se rencontre également dans le sud de l'Europe (Portugal, Espagne, Péloponnèse) : Chamaeleo chamaeleon. On rencontre également deux espèces dans la péninsule Arabique (C. calyptratus, C. arabicus), et une dernière espèce (C. zeylanicus) en Inde, au Pakistan et au Sri Lanka.
Plus du tiers des espèces de caméléons vivent à Madagascar.
Ils vivent principalement dans des zones forestières ou dans les plaines broussailleuses, humides à très humides, parfois jusqu'à plus de 2 000 m d'altitude.
Ce sont des lézards dotés d'une queue assez longue (entre un tiers et la moitié de la longueur totale chez la plupart des espèces). Cette queue peut s'enrouler sur elle-même, et est souvent utilisée pour assurer une meilleure prise dans les arbres.
Ceci n'est vrai que pour les caméléons arboricoles. Les caméléons nains (genres Rhampholeon, Rieppeleon et Brookesia), de mœurs quasi-terrestres, présentent en général une queue bien plus petite et moins mobile.
Les mâles et femelles sont souvent très différents. Les mâles sont en général plus grands et gros bien qu'il existe quelques exceptions. De plus les crêtes, casques ou cornes sont en général moins développés, voire complètement absents chez les femelles.
La robe est généralement très différente. Les mâles ont la plupart du temps des couleurs plus vives et contrastées.
Les caméléons nains (genres Rhampholeon, Rieppeleon et Brookesia) font encore exception, mâles et femelles ayant généralement les mêmes couleurs, et les femelles étant la plupart du temps plus grandes.
Les caméléons sont également connus pour leurs couleurs variées et surtout la capacité chez certaines espèces à en changer rapidement. Cette capacité est due à la présence de chromatophores, cellules de peau dotées de pigments colorés. Il en existe de quatre types : noir, bleu, rouge et jaune.
Le philosophe péripatéticien Théophraste pensait que le phénomène de changement de couleur du caméléon - qu'il appelle métamorphose - vient de ce qu'il a le corps rempli d'air : comme les poumons occupent toute la place ou presque, l'air prédomine, et facilite son changement de couleur2.
Ces différents pigments sont activés grâce à des hormones. Il s'agit principalement d'un mécanisme de communication sociale (les couleurs sombres marquent la colère, l’agressivité, avec des variations des rayures sur les flancs et des signaux visuels changeants qui se concentrent sur la face des combattants ; les mâles utilisent des couleurs claires et variées pour courtiser les femelles)3, et non d’une technique de camouflage (Alfred Edmund Brehm est le premier a avoir défendu cette thèse au XIXe siècle) ; cependant la plupart des caméléons semblent utiliser le changement de couleur dans les deux buts. Le changement de couleur aurait d’abord été développé comme un moyen de communication, le camouflage n’intervenant que secondairement4,5. Le Bradypodion taeniabronchum utilise cette technique de camouflage avec une efficacité remarquable6.
Les robes des caméléons permettent de les identifier : chacun a un milieu favori. Les caméléons nains, plutôt terrestres, ont en général une robe plutôt marron, alors que les espèces arboricoles arborent souvent du vert, du jaune ou du bleu.
Selon les espèces la reproduction a lieu une fois par saison ou de multiples fois. Les femelles de nombreuses espèces sont capables de retenir le sperme des mâles durant parfois plus d'un mois et de s'auto-féconder (nombreuses espèces de Chamaeleo, quelques espèces de Furcifer et de Bradypodion). La gestation dure en général de un à deux mois mais peut durer près de 6 mois chez certaines espèces (Calumma).
La majorité des espèces de caméléons sont ovipares. Les femelles creusent le sol pour y pondre leurs œufs, à part les petites espèces (caméléons nains, comme le Rhampholeon) qui les déposent sur le sol.
La durée d'incubation est excessivement variable. Elle va d'une cinquantaine de jours chez les caméléons nains à plus d'une centaine de jours chez la plupart des espèces. Cette durée peut même dépasser une année et approcher deux ans chez quelques espèces (Calumma parsonii en particulier).
Certains caméléons sont ovovivipares. Ce sont généralement des animaux vivant en altitude, où les œufs auraient peu de chance de se développer. Après une gestation assez longue les petits naissent dans des membranes translucides qu'ils percent très peu de temps après. On trouve dans cette catégorie plusieurs Chamaeleo (C. jacksoni, C. werneri, C. rudis, C. ellioti, C. fuelleborni, C. affinis, C. bitaniatus...) ainsi que plusieurs Bradypodion (B. damaranum, B. pumilum, B. setaroi, B. ventrale...).
Certaines espèces sont "intermédiaires". Elles sont techniquement ovipares, mais donnent naissance à des œufs dotés d'une fine membrane, contenant des embryons bien développés et quasi-viables. Ces œufs éclosent au bout d'un mois environ (par exemple Rhampholeon marshalli).

Maintenant vous avez à peu près une bonne idée de ce qu'est le caméléon d'Afrique et de ce que je ne suis ABSOLUMENT pas.
Si, comme vous vous en doutez cela consisterait en une bonne introduction à la philosophie animalière, qui comme toutes les philosophies, consiste à décrire une chose comme ce qu'elle n'est pas, ce qui prend un temps incroyablement long et reste particulièrement inutile, cela n'a strictement rien à faire ici. Et c'est là toute la raison de sa présence.

J'ai une poitrine dans la moyenne haute ouais. Et ouais ça me fait chier pour bosser sur les mécanismes de précision, pour courir et pour un tas d'autres trucs. Nan vous toucherez pas, nan vous connaitrez pas leur taille exact, oui allez vous faire foutre.

Mes pieds sont plutôt jolis et fins, je veux dire, je suis pas très grande, dans le mètre 72, alors forcément ils sont beaux. Pas de rapports ? Peut-être. En tout cas ils sont assortis à mes mains, aux doigts plutôt long pour mon gabarie, ça en revanche c'est utile, croyez moi. Je met rarement autre chose que du vernis transparent et encore c'est uniquement car je n'aime pas avoir le dessus des ongles trop abimé, c'est une question de confort pas de coquetterie.

Si coquetterie il y a, c'est dans mes cheveux, longs, noués en queue de cheval sur le coté de ma tête, régulièrement brossés quand je sors, foutue dans tous les sens sinon. Leur couleur me rappel celle d'un champs de blé en été. C'est beau et ils sentent bon, putain ça veux le boulot que j'y passe et vous imaginez même pas à quel point c'est fucking dur de sentir la propre odeur de ses cheveux, mais qu'importe, si vous respiriez la votre vous suffoqueriez immédiatement. Soyons honnête, vous sentez l’œuf pourrie.

Une insulte gratuite ? Bien sûr, un peu comme votre naissance d'ailleurs. Soit dit en passant, j'adore porter des sweet, des sweet et des sweet. Ca tient chaud, on peu mettre sa DS ou un chat dans la poche, voir un alligator en cas de besoin et puis clairement c'est le seul vêtement qui permet de faire le "blblblbl" avec les manches. Vous savez quand vous gagnez un match tellleeeement serré de Lol et que vous vous levez et agitez vos bras dans tout les sens en hurlant "KYAAAAAAAAA" et que vos manches volent dans tout les sens et frappent au hasard tout ce qui passe dans des pof pof tout doux. Quoi ? Vous le faite jamais ? OH C'MOOOOON !! < http://youtu.be/ToR5sF-44i8?t=12s

J'ai deux paires de lèvres, trois avec mes fesses. Une fois j'ai dessiné un visage sur celle-ci et je suis montée sur un escabeau pour faire faire un discoure à Mme Fess. maire de chiotteville. Mais bon vue que j'ai pas de cul ça rendait moyen, ça restait drôle cependant.

Mon nez est plutôt fin, un peu trop pour faire vraiment jolie. De même que mes yeux, d'un joli brun clair, comme une mousse chocolat au lait. Ils sont délicieux, mais on les mange pas. Ils possèdent cependant un léger strabisme qu'on remarquer lorsqu'on se met bien en face de moi. Mais que voulez-vous, personne n'est parfait. En dehors de mon menton.

Oui mon menton est vraiment beau, pas trop gros, pas fendu, pas planqué derrière mes amygdales. Il est beau présent et délicat. Un peu l'inverse de moi en quelque sorte, sans doute pour ça que je l'aime. Et si mes fossettes sont un peu riquiquis, si mes oreilles un chouilla trop grandes et mon front trop large à mon gout, sans parler des boutons d'acnés qui viennent régulièrement se faire exploser et bien j'en ais rien à foutre. J'ui pas là pour être trop modèle, mais pour vous faire chier.

J'ai des hanches plutôt communes, du genre pas celles qu'on voit à la télé, celles des vrais femmes dans la vie de tous les jours, là où vont se planquer une certaine partie de notre alimentation. Les hamster ont leur joues, nous on a nos cuisses. Et j'ai aussi les dents bien droites et rangées, merci gouttière de malheur que j'ai porté chaque nuit durant deux ans, tu peux crever la gueule ouverte j'ai été ravie de te faire fondre au chalumeau quand notre "collaboration" fut terminé.

Voila voilà. Que dire de plus ? Je mets des converses, des trucs du genre, jamais de talon. J'aime les jupes, même si les pantalons c'est plutôt cools aussi, surtout avec quelques trous et déchirures. Bref, rien d’extraordinaire.

Je suis passe-partout, discrète dans mon style, des points forts, des points faibles, rien d'excessif, rien de dégradant. Votre regard passe sur moi sans me voir, sans me remarquer, sans même enregistrer ma présence. Et puis mon regard se pose sur vous et là vous commencez à avoir peur, mes lèvres se plissent en un sourire et vous vous pissez dessus, ma voix s'élève et c'est l'orgasme funèbre de votre âme. Puis je ne suis déjà plus là, laissant juste la marque cuisante de la défaite sur votre joue et dans votre cœur une présence noire et suintante de peur.

Une véritable C. Calyptratus et avant que vous posiez la question, oui ça fait de vous une mouche à merde.


» DESCRIPTION MENTAL DU PERSONNAGE


Lupine pyschée


Dans le trouble du miroir,
Une forme se dessine
Qui se cache donc derrière ce teint ivoire ?
Sauvage terrible vérité,
Une jeune femme se voit dévoilée

Premier abord, sourire plaisant
N'allez point y perdre votre temps.
Car derrière ce masque la bête se cache
Et si ce joyeux sir, jamais ne s'arrache
Les mots eux, sont encore de feu

Car telle est la vérité,
un visage d'ange et une langue de serpent
une âme de loup, un corps d'enfant
Le passé seul en connait l'origine


Solitaire et pourtant entouré,
il n'est pas vrai qu'elle se refuse à l'autre
tant qu'il n'est autre, que choisis par elle même.

Et si jamais elle en aime,
parfois la louve acceptera d'être votre
et de revêtir les tendre atours, de cette fidélité

mais pour les autres, terreur et malignité
pour se défendre elle choisira la sauvagerie
dominer ou être dominé
voilà donc son idolâtrie

N'allez toutefois pas fantasmer,
car l'amour toujours lui a été étranger
apprécier quelques rares compagnies
voilà le summum de sa camaraderie


Dévoré par la passion
Il n'est pas rare de la perde en son sein
et c'est épuisé qu'elle nous revient
après de longues journées de construction

son autre penchant, immodéré
est sans doute bien moins concret
le jeu dévore son âme
tournant ses nuits en drames.

Jamais ô grand jamais vous ne la croiserait
sans sa fidèle console portable
qui tel un amant inconcevable
est toujours niché au creux de sa main

Et toujours en son sein
Sont nourris de profuses pensées
quand à savoir quel sera son prochain festin


Son être encore cache quelques vilenies
car un démon moqueur couve en son regard
et quiconque trébuche et finit hagard
sera ciblé par ses traquenards

Cela est mal et elle le sait
pourtant toujours elle n'en a cure
car en son sein elle vous hait
vous qui vivez sans ses blessures


Pour clore ses quelques lignes,
plus intrigantes que délivrantes
il serait aisé de parler
de ses difficulté quand à travailler

Car la jeune femme est bien mal aise
de ne savoir se concentrer
que sur ce qui ne lui déplaise

elle est ainsi bien incapable
d'avancer sans passion
et donc d'apprendre ses leçons
a ses yeux si détestable

le canapé est son plus grand allié
quand vint l'heure de se bouger
son dada est de ronfler
et de se réveiller que pour grailler.




Dernière édition par Lou Sauvage le Jeu 26 Fév - 15:23, édité 4 fois
avatar
Invité
Invité

Dim 22 Fév - 19:01
Ooooh bienvenue même si tu étais là avant moi. Si je deviens un robot, tu voudra bien t'occuper de moi C:? Ohohohoh, quoi de mieux qu'un robot-dieu! Quelle chance.
Élève de la filière informatique
✖ Date d'inscription : 22/02/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1262
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 16
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Robotique
✖ Club du perso : Club de jeux-vidéos
avatar
Lou Sauvage
Élève de la filière informatique

Dim 22 Fév - 20:52
Désolée j'ai toujours pas reçu de chevilles robotiques qui s'élargissent toutes seules =p
avatar
Invité
Invité

Dim 22 Fév - 20:53
Nyaaaaaa, ma n'à moiiii ♥ bienvenue ^^
Élève de la filière de littérature
✖ Date d'inscription : 11/02/2015
✖ Messages : 451
✖ Yuus : 5690
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 19 ans
✖ Sexe du perso : Esquimaue
✖ Spécialisation(s) du perso : Langues et Écriture, Traduction
✖ Club du perso : Musculation
✖ Travail du perso : Assistante dans une Bibliothèque
avatar
Elely M. Lawley
Élève de la filière de littérature

Dim 22 Fév - 21:19
Bieeeeenvenuuue :♥: ! Et bonne chance pour ta fiche :3


Je suis un esquimau ♥
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.
✖ Date d'inscription : 17/11/2014
✖ Messages : 2202
✖ Yuus : 48241
✖ RPs aimés par les autres : : 44

✖ Age du perso : 21 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Piano et chant
✖ Logement : Appartement n°1 situé en ville.
✖ Poste scolaire : Membre du conseil des élèves
✖ Club du perso : Escalade
✖ Travail du perso : Mannequin à mi-temps
avatar
Ryuu Rose Callyum
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.

Dim 22 Fév - 21:52
Bienvenue chez nous =)
Bon courage pour ta fiche !


En garçonEn filleEn fille 2

Un corps, pour deux visages. Quand on est obligé de cacher sa féminité,
de s'habiller et se faire passer pour un mec à Yuukou,
pour garder un secret.
Élève de la filière sportive
✖ Date d'inscription : 15/02/2015
✖ Messages : 269
✖ Yuus : 3614
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Patinage artistique & Natation
✖ Club du perso : Patin à glace
✖ Travail du perso : Conteuse
avatar
Shelby Vesper
Élève de la filière sportive

Lun 23 Fév - 1:44
Bienvenue !


Merci Ryuu pour l'avatar ♥️
Élève de la filière informatique
✖ Date d'inscription : 22/02/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1262
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 16
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Robotique
✖ Club du perso : Club de jeux-vidéos
avatar
Lou Sauvage
Élève de la filière informatique

Lun 23 Fév - 7:02
Merci à tous/toutes et histoire postée !
Élève de la filière scientifique
✖ Date d'inscription : 07/12/2014
✖ Messages : 586
✖ Yuus : 5330
✖ RPs aimés par les autres : : 1

✖ Age du perso : 20 ans
✖ Sexe du perso : Masculin
✖ Spécialisation(s) du perso : Physique et Mécanique Quantique.
✖ Logement : Studio 7 à l'académie
✖ Poste scolaire : Aucun
✖ Club du perso : Aucun
✖ Travail du perso : Libraire à mi-temps
avatar
Wim Wagner
Élève de la filière scientifique

Lun 23 Fév - 22:28
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour finir ta fiche ♥
avatar
Invité
Invité

Mar 24 Fév - 13:55
Bienvenue (encore) ! ^^

Voilà un sacré cas, et une sacré plume. J'aime beaucoup ta manière d'écrire, elle est sincère et d'une vulgarité... Amusante (vive la normandie, aussi !).
Mais plus je lisais, plus j'étais sûre qu'Hana' et Lou n'allaient pas du tout s'entendre. Quel caractère ! Au moins, ça témoigne du vécu. Elle est agressive car le monde la forgée, et ça, ça force le respect d'un côté.

Bonne chance pour le reste de ta fiche, en tous cas ! ^^
Élève de la filière du cinéma
✖ Date d'inscription : 26/11/2014
✖ Messages : 135
✖ Yuus : 4969
✖ RPs aimés par les autres : : 11

✖ Age du perso : La vingtaine ?
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Dessin et vidéo/photo
✖ Logement : Studio n°, situé à l'académie.
✖ Poste scolaire : X
✖ Club du perso : De tout ce qui est inutile mais chouette
✖ Travail du perso : Comédienne
avatar
Jen Ky.M.
Élève de la filière du cinéma

Mar 24 Fév - 14:05
Hello ! Bienvenue et bonne continuation pour ta fifiche la miss !
Si tu as quelconque question n'hésites pas ;3


avatar
Invité
Invité

Mer 25 Fév - 15:53
Bienvenue ♥
Élève de la filière informatique
✖ Date d'inscription : 22/02/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1262
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 16
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Robotique
✖ Club du perso : Club de jeux-vidéos
avatar
Lou Sauvage
Élève de la filière informatique

Mer 25 Fév - 16:40
Premier jet de l'apparence. Je modifierais peut-être au plaisir, rajoutant ou enlevant des trucs ou en faisant complètement autre chose. On verra bien !

Merci à tous pour vos encouragements en tous cas ! Je vous adore déjà *-* kissu kissu !
Je suis un professeur
✖ Date d'inscription : 19/02/2015
✖ Messages : 287
✖ Yuus : 4051
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 22 ans
✖ Sexe du perso : Homme
✖ Spécialisation(s) du perso : Art Martiaux
✖ Club du perso : Aucun
avatar
Eikichi Onizuka

Je suis un
professeur

Mer 25 Fév - 16:52
OY! C'ta mon tour de te dire bienvenue sur ta fiche! 8D
Élève de la filière informatique
✖ Date d'inscription : 22/02/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1262
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 16
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Robotique
✖ Club du perso : Club de jeux-vidéos
avatar
Lou Sauvage
Élève de la filière informatique

Mer 25 Fév - 20:03
C'était pas la peine de le faire 8D /PAN/

( sérieusement c'est gentil tout plein de ta part merciiiii !! )
Élève de la filière informatique
✖ Date d'inscription : 22/02/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1262
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 16
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Robotique
✖ Club du perso : Club de jeux-vidéos
avatar
Lou Sauvage
Élève de la filière informatique

Jeu 26 Fév - 15:24
Et voilà, un petit double post pour dire que je suis prête à passer la première évaluation ! Let's goooooooo !!
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.
✖ Date d'inscription : 17/11/2014
✖ Messages : 2202
✖ Yuus : 48241
✖ RPs aimés par les autres : : 44

✖ Age du perso : 21 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Piano et chant
✖ Logement : Appartement n°1 situé en ville.
✖ Poste scolaire : Membre du conseil des élèves
✖ Club du perso : Escalade
✖ Travail du perso : Mannequin à mi-temps
avatar
Ryuu Rose Callyum
Féminité sacrifiée pour cacher son secret. Ne vous fiez pas aux apparences.

Jeu 26 Fév - 17:45
» Validation de Lou

Coucou !
J'ai beaucoup aimé ton histoire, surtout le début et cette première rencontre avec les robots ! Je te valide donc ♥ Félicitation !


» Les liens utiles

Louer un studio, appartement ou une maison
Par ici Passage obligatoire après la présentation ♥
Demande de RP
Par ici
Journal intime
Par ici
Créer ou intégrer un club
Par ici si tu veux intégrer un groupe, il faut t'y inscrire.



En garçonEn filleEn fille 2

Un corps, pour deux visages. Quand on est obligé de cacher sa féminité,
de s'habiller et se faire passer pour un mec à Yuukou,
pour garder un secret.
Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !