AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

Une Dégustation Insolite – WELCOME IN NIPPONTOWN ! [Available to Hanata Senderfly ♥]
Élève de la filière culinaire
✖ Date d'inscription : 11/02/2015
✖ Messages : 17
✖ Yuus : 2952
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 printemps !
✖ Sexe du perso : Féminin. ♀
✖ Spécialisation(s) du perso : Cuisinière gastronomique & cuisine du monde.
✖ Poste scolaire : /
✖ Club du perso : Cuisine. - ADMINISTRATRICE.
✖ Travail du perso : Cuisinière dans une brasserie culinaire typique japonaise, intitulée KIRASAGI & située dans le quartier touristique 3 soirées par semaine.
Aliénor Kingsley
Aliénor Kingsley
Élève de la filière culinaire

Dim 22 Fév - 19:11



Une Dégustation Insolite -
WELCOME IN NIPPONTOWN !



♦ "Ou comment rendre plus que furieuse une nippone excentrique ?" ~ ♦



« KIRASAGI :  À la découverte de la cuisine asiatique ! »

~ ¤  ~ ღ ~ ¤ ~

  C'était ce qu'annonçait le néon rouge qui surplombait l'entrée typiquement japonaise de la brasserie gastronomique, extrêmement visible de tous les coins de l'intersection de la voirie ! Et c'est ici que je travaillais comme serveuse & cuisinière presque toutes les soirées de semaines, dans cette guinguette située en plein milieu du quartier touristique, attirant les touristes, les voyageurs ou les connaisseurs. Ils se faisaient foudroyer par la décoration comme des papillons de nuit à la lumière électrique des luminaires de papier, qui illuminait le macadam d’un brasillement rougeoyant.
  Je glissais un doigt dans mon col à lavandière de chemisier qui m’étouffait, & j’aurai souhaité me soustraire rapidement à ce smoking qui me comprimait la poitrine, même s’il pouvait paraître me mettre en relief mes courbes -toujours subtilement HEIN, comme une réceptionniste qui posséderait tout dans les poumons & rien dans les méninges ?- Des lignes épurées, rigides, strictes & des couleurs qui n’en étaient pas réellement, voici ce qui constituait l’uniformité de barmaid : l’originalité laissait son podium à la conformité… !
  Lorsque le concept de "monochrome" compose si bien du terme de "monotone" ! Oui, le giletier me compressait -gentiment- les seins, ce qui m’imposait une pièce de corseterie ; or je suffoquais souvent entre les bouffées bouillonnantes qui s’échappaient des cuisines (surtout celles qui provenaient des raviolis japonais "gyozas" qui cuisent à l’évaporation) & l’intensité des activités qu’exigeaient la clientèle & la cuisine -même si je n’étais qu’en apprentissage !-

~ ღ ~

  Les propriétaires ne percutaient clairement pas qu’ils recrutaient une métisse caucasienne-asiatique qui détenait une poitrine considérable -pour la conceptualisation limitée de la normalité asiatique, of course- ! Et j’ignorai pour quelles motivations, mais aujourd’hui, ils m’avaient laissé la responsabilité du pilotage de la brasserie, car ils devaient assister à un cérémonial particulier ; c’était pourquoi je me retrouvai à réaliser le managérial des salariés au lieu d’être sereinement -ou pas, car la cuisine professionnelle, ce n’est jamais paisible !- en train de réaliser mes recettes.
  Je me précipitais vers la boutique, slalomait entre les théières typiques, les corbeilles, les panières & les marinades traditionnelles qui défilaient des fourneaux aux assiettes ; puis posais mes petites fesses sur le siège d’une chaise inconfortable. Je m’épongeais les gouttelettes de transpiration qui ruisselait sur mon visage angulaire, puis je dégrafais enfin cette vierge de fer qui me cinglait & me meurtrissait le poitrail, afin de pouvoir inspirer & expirer dignement tout mon putain de soûl ! Oui, inhaler comme une asthmatique n’était pas vraiment The Trip of My Life… !
  Les points de couleurs qui pointillaient par intermittence dans ma vision s’estompaient doucement, & je commençais à retrouver un rythme de respiration comme de pulsation qui étaient censés être classiques… Néanmoins, indubitablement, mon répit était trop irréel pour pouvoir continuer, ma soirée ne pouvait pas se poursuivre manifestement dans cette petite tranquillité spoliée…

~ ღ ~

  Un de mes partenaires de gastronomie déboulait si soudainement qu’il glissa à moitié sur la parqueterie bien huilée & lisse de la réserve où je me trouvais, se ressaisissant à une poignée qui dépassait du grillage. Lui qui était si inébranlable & impassible d’ordinaire, je m’interrogeais, de plus en plus inquiète sur ce qui pouvait bien le mettre dans cette situation de panique sournoise pour qu’il déraille à ce point ! J’haussai un sourcil inquisitorial & hautain, & le détaillait de manière très observatrice en quelques secondes : il transpirait plus que moi, sa toque était de guingois, des éclaboussures, des salissures & des mouchetures maculaient considérablement sa blouse de travail… Et, plus stupéfiant, il avait des grains de riz thaï dans sa toison… !!!
  Je relaçais mon corset & reboutonnais mon chemisier hâtivement, & me remettais debout, pour le questionner car il m’interloquait plus que de raisons :
- « Izumi-kun… Pourquoi tu sprintais jusqu’à faillir te démantibuler le poignet sur le mur ? »
  Il me regardait de manière à m’estimer, comme s’il cherchait si je serai en capacité de résoudre le souci qu’il allait me soumettre, d’une voix quelque peu éraillée, ce qui ne lui était pas vraiment authentique :
- « Miss Kingsley-senpai… -il reprenait son souffle chaotique- s’il vous plaît, veuillez me suivre dans les cuisines ! »

~ ღ ~

  Ça m’intriguait plus que je ne le pensais de le voir ainsi, donc je déambulais astucieusement entre les serveurs & les cuisiniers qui parcouraient le long couloir étroit qui desservait & articulait toute l’hôtellerie, jusqu’à pousser d’une main hésitante, tourmentée le vantail de l’immense cuisine, ce que je considérais comme mon royaume attitré ! Qu’est-ce que diable, il se déroulait dans cette foutue pièce, putain ?!!!
  Je craignais que ça soit des dégradations importantes… La rôtissoire était-elle H.S. ? Le wok venait-il de prendre feu ? Il y avait une fuite d’huile dans le poêle ? … Ouais, je crois que j’aurai préféré ça à ce que j’allais découvrir… Un papy saucier vociférant contre une jeune demoiselle contrite qui admirait ces godillots comme si c’était la chose la plus intéressante ; captivante ; fascinante au monde ! Ouais, voilà ce que je découvrais comme sublime surprise en poussant ce vantail de merde !
  Il était de couleur rouge vermillon, comme une écrevisse que l’on porterait à ébullition -une tonalité magnifique & impressionnante sur son visage métissé thaïlandais- ! Elle était nippée d’un uniforme de lycéenne que je connaissais aussi bien que mon petit cul, en réalité : celui de l’Académie Yuukou ! On allait finalement de surprises en surprises, & à voir la figure défaite de la gamine insouciante en question, j’allais devoir envisager très sérieusement que c’en était des très, vraiment très, mauvaises, à ne pas en douter !


~ ღ ~


  C’était ce qui me chiffonnait bien plus que ce que je pouvais imaginer… Un visage angélique, une tignasse rosâtre, des yeux églantines… Sous  ce minois séraphique se dissimulait-il un faciès démoniaque, machiavélique ? Je m’enquis donc du souci envers le vieux cuisinier qui eut des difficultés considérables à contenir sa profonde insatisfaction à ce que je m’appropriais la résiliation du litige… Mais qui m’expliquait pourtant que cette jolie demoiselle, imprudente ou excentrique, venait d’engloutir comme une Gargantua une marmite intégrale de riz thaï, car elle avait pénétré par infraction dans la pièce -on ignorait comment, d’ailleurs !
  Je tombais presque littéralement à la renverse ou en pâmoison, je ne savais plus véritablement… Non, mais oh ! Elle pissait au bénitier juste sous mon nez, celle-là ou quoi ? J’observais que le thaïlandais devenait de plus en plus ingérable dans ses attitudes comme dans ses vociférations, ainsi je le renvoyais dans une inflexibilité & une intransigeance implacable, de même qu’Izumi-kun l’embarquait en esquivant les coups de poings colériques qu’il essayait de lui mettre, pour finalement se mettre à fulminer sur moi !
  Puis je me retournais enfin vers l’indésirable petite souris, mes sourcils s’arquaient en des éclairs qui surplombaient mes yeux houleux : elle semblait de plus en plus gênée, s’affaissant sur elle-même, faisant la tentative insignifiante de se faire toute petite & de disparaître dans le sol pour se faire oublier. Mais en vain.
- « Bien, dis-je d’une voix sévère, froide mais néanmoins ouverte & à l’écoute-, pourriez-vous m’expliquer ce que vous faisiez dans ma cuisine, mademoiselle, je vous prie ? Et pour quelles modérations aviez-vous mis cette pièce comme ces marmitons dans cette situation inédite ? »

Je patientais, les poings posés sur les reins,
j’espérais que ses motivations seraient convaincantes…



Aliénor Kingsley.






Je balbutie en #006699 !


- "Moi ? Les Poulpes ? Je les bouffe ! En sushis ! Pour le dîner !"

Spoiler:
 
Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !