AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

[ Event - Groupe 4 ] Survivre encore quelques minutes en ta compagnie
Élève de la filière sportive
✖ Date d'inscription : 15/02/2015
✖ Messages : 269
✖ Yuus : 3614
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Patinage artistique & Natation
✖ Club du perso : Patin à glace
✖ Travail du perso : Conteuse
avatar
Shelby Vesper
Élève de la filière sportive

Jeu 12 Mar - 4:25
Survivre encore quelques minutes en ta compagnie



Ce vendredi 13, jour dit « maudit » , il pleuvait. Le soleil n'avait ni sa place dans ce ciel gris, ni dans le cœur de Shelby, postée devant une belle-vitrée à regarder les gouttes sans réellement les voir. Il pleuvait aussi ce jour-là mais cela ne les avait pas empêché de sortir en voiture. Bientôt un an, pensa-t-elle désespérée. Bientôt un an que sa sœur, Kate, n'était plus de ce monde et que son absence se faisait ressentir. Rejoindre ses parents au Canada pour rendre un hommage funèbre à son ainé n'était pas à l'ordre du jour aussi ne voulait-elle plus en entendre parler. Quelle idée de lui faire parvenir un mail pour lui demander de revenir, dans les plus brefs délais, à la maison alors qu'elle n'avait toujours pas fait son deuil et qu'elle n'avait aucune envie de revoir ses géniteurs friqués, qui ne voyaient en elle qu'une héritière. Elle se morfondait donc seule, dans un des couloirs de l'internat où elle avait élu domicile, attendant que l'heure de son premier cours vienne la tirer de ses sombres pensées.

Cependant ce ne fut pas la sonnerie caractéristique de l'académie qui exauça son souhait, mais un bruit sinistre d'explosion qui fit vibrer le sol et les murs. Etonnée, la jeune fille colla son nez à la vitre et plissa les yeux pour discerner quelque chose à travers le rideau de pluie qui s'abattait sans interruption depuis ce matin. Puis une annonce retentit, priant les élèves de ne pas bouger tant qu'un membre du personnel n'arrive et de ne surtout pas poser un pied à l'extérieur des locaux, sous peine d'être sanctionné. La personne qui parlait sembla vouloir ajouter autre chose, mais un sifflement la stoppa net dans son discours. Les élèves présents dans les couloirs se regardèrent, inquiets, tandis que la patineuse continuait de scruter l'extérieur. Qu'arrivait-il de si grave pour leur ordonner de ne sortir sous aucun prétexte ? Bon dieu, elle ne voyait rien d'inquiétant !

Mais voilà qu'une nouvelle voix résonna. La tension dans le couloir monta d'un cran, touchant aussi Shelby cette fois-ci. Une voix rauque et tranchante qui leur annonça le pire : la prise en otage de chaque personne de l'académie. Ainsi que de la mort des personnes autour du « cratère ». Parole qui se mêla au geste, puisque plusieurs coups de feu retentirent, semant la panique dans les couloirs. Le nez toujours collé contre la vitre froide, elle scrutait les environs avant d'apercevoir un bout de la cours et... du sang. Criant d'effroi elle bondit en arrière. Un haut-le-cœur la prit de court, mais elle se retint de rendre son petit-déjeuner copieux qu'elle avait avalé. Pétrifiée au milieu du couloir et bousculée sans ménagement par les élèves paniqués qui cherchaient un abri, elle regardait autour d'elle, les yeux agrandis par l'horreur.

Quelques brides de son passé firent surface, s'imposant avec violence dans son esprit. Le sang chaud et poisseux qui avait précédemment giclé, dégoulinant sur son visage livide. Sa sœur, morte, les yeux vides. Et la mort... la mort omniprésente dans l'habitacle restreint de la voiture, qui l'avait épargnée. Pourquoi simplement elle ? Pourquoi n'avait-elle pas épargné sa grande sœur aussi ? !

-A l'aide... , gémit-elle lamentablement alors qu'elle essayait désespérément d'enfouir ces images dans un coin de son esprit.


[HRP : ///]

© Truth.

avatar
Invité
Invité

Sam 14 Mar - 15:47

Survivre encore quelques minutes en ta compagnie
Shelby Vesper et Lindsay Reystern



Quand Kim est arrivée à la prestigieuse académie Yuukou, sa vie prit le tournant d'une génie qui comptait réussir ses études pour avancer. Un destin magnifique se dessinait devant elle, lui offrant la chance d'être respectée dans son domaine et par les autres. La photographe professionnelle mettait tous ses talents artistiques en éveil pour capturer les paysages et les bons résultats. Ses notes étaient ce qu'il fallait pour rester dans cette école, et la jeune femme se régalait, savourant le fait que sa passion soit le sujet de tous ses devoirs. C'est avec le sourire que la demoiselle passait les portes du bâtiment, allant en cours avec cette petite étincelle, se demandant déjà quel cliché elle devrait rapporter cette fois-ci.

Mais ce jour-là, le sourire avait laissé place à un regard effrayé, ses yeux en amande avec leur couleur noisette s'étaient assombris et ses pupilles rétractées démontraient le choc qu'elle avait tenté d'endurer. Il avait suffi d'une voix grave et mauvaise résonnant dans ce micro, pour que l'établissement soit victime d'un chaos et d'une panique totale. Des coups de feu vinrent agresser les tympans de la coréenne, elle plaqua tant bien que mal ses mains sur ses oreilles pour atténuer le bruit : il fallait qu'elle se cache. L'instinct de survie refaisait surface, dans ce genre de situation critique. Kim parcourait les couloirs en accélérant le pas à chaque tir. Des cris poussés dans les couloirs longeaient les murs pour torturer la photographe d'un frisson de crainte.

-Je vais mourir ?

Tout le monde se demande ça, quand des hommes veulent vous tuer. Alors la demoiselle se mit à tracer son chemin entre les salles de cours, se dirigeant vers son studio, il était temps de s'enfermer pour que sa vie ne s'arrête pas maintenant, à cause d'une balle plantée dans son crâne. Mais c'était le cas...Pour une élève.

Le cadavre s'écroula à terre, gisant sur le carrelage froid, se vidant de son sang alors qu'une partie de son fluide vital avait giclé sur le visage de sa voisine. L'inconnue était tétanisée par la peur, la mort si proche d'elle à tel point qu'un touché aurait suffit pour comprendre cette fin tragique...Cette peau froide et pâle, ce regard éteint qui perd sa profondeur, ce sang s'écoulant de la plaie. Ce n'est plus qu'un tas de chair sans âme.

Ce genre de souvenir atroce qui se grave à jamais pour remonter. Une arme qui se plante et remue chaque soir avant de s'endormir, torturant lentement le Coeur et l'âme de culpabilité, de regret, et d'angoisse. Le poison du traumatisme, la faiblesse face à cette violence, la haine envers la cruauté des Hommes. Oui, ces images ignobles qui ne s'oublient jamais.
Kim resta figé un moment puis reprit ses esprits qui étaient vifs de nature. Il ne fallait pas rester aussi immobile, les balles ne s'arrêtent pas, elles. Alors la demoiselle se mit à courir vers la jeune élève. Elle ouvra alors ses lèvres pour lancer d'un ton strict pour éviter que l'autre refuse -même si dans son état, il n'y avait pas vraiment à être convainquant-

-Viens avec moi !

La photographe saisit vivement son poignet et se dirigea toujours à grande course, vers son studio. Kim n'avait jamais remarqué cette fille, peut être une nouvelle, peu importe, Kim la regardera en temps de paix. Les noms, les âges, les visages, les liens, sont inutiles. Un humain doit en sauver un autre sans se soucier du reste. C'est la morale, c'est la survie, c'est la solidarité, c'est le sens même de la vie. Et beaucoup savent que la coréenne est toujours prête à secourir une personne dans le besoin en utilisant cette générosité qui se libère d'elle, comme un aura rassurante qui réchauffe les Coeur brisés ou les esprits blessés.



Élève de la filière sportive
✖ Date d'inscription : 11/03/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1762
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Handball
✖ Club du perso : Aucun pour le moment
avatar
Lindsay Reystern
Élève de la filière sportive

Mer 18 Mar - 21:04

Survivre encore quelques minutes en ta compagnie
With Shelby Vesper and Kim Joon


Une simple journée. Vendredi 13. Journée de malheur, disait-on... Après tout, rien n'est prouvé. Sauf, peut-être, ce jour. Temps lugubre, mauvais pré-sentiments pour Lin. Dès que le réveil avait résonné dans ses oreilles pour l'arracher à ses rêves, elle s'était relevée sur son lit d'un seul mouvement brusque. Pour elle-même, elle pensa que rien n'allait. Elle se leva, perturbée par ce sentiment, et tituba vers la salle de bain. Une dizaine de minutes plus tard, elle ressortit, une serviette enroulait autour de sa poitrine. Des gouttes d'eau tombaient de ses cheveux pour aller s'écraser au sol. Elle s'habilla, sécha ses cheveux et enfila ses chaussures. Elle saisit sa veste en jean et son sac.

Premier cour de la journée. La fatigue se sentait tout de même dans ses yeux, elle restait sur le côté du couloir, longeant les fenêtres. Intérieurement, elle paniquait. La peur l'envahissait à mesure de ses pas. Elle ne savait pas pourquoi elle avait peur, mais d'un côté, elle avait l'impression que la mort la suivait. Elle fourra sa main dans son sac, et en sortit son journal. Elle caressa lentement. Axel. Que faire ? Elle se sentait tellement perdue sans lui...

C'est alors qu'une explosion se fit entendre. Le sol trembla. Lindsay flancha et s'écroula au sol sur le coup de la surprise, de la peur, et du manque d'équilibre. Elle glissa lentement vers le mur, se releva. Elle jeta un coup d’œil par la fenêtre. Un trou, énorme, des cadavres, du sang. Elle poussa un cri strident, comme quelques élèves qui avaient, comme elle, risqué un regard dans la cour. Elle traversa le couloir en marche arrière, se heurta au mur tout en continuant de crier.

La peur l'envahissait. La mort la rejoignait, elle allait la prendre, l'emmener. Elle s'écroula au sol. La voix d'un homme s'éleva, comme une aide, un secours pour elle. Son seul secours s'éteignit. Le coup de feu retentit. Elle ferma les yeux, pleura. Son carnet glissa au sol. Elle poussa un gémissement et appela, comme un cri de S.O.S.

- Oh, mon dieu, que quelqu'un m'aide, je vous en supplie...





© By A-Lice sur Never-Utopia


Élève de la filière sportive
✖ Date d'inscription : 15/02/2015
✖ Messages : 269
✖ Yuus : 3614
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Patinage artistique & Natation
✖ Club du perso : Patin à glace
✖ Travail du perso : Conteuse
avatar
Shelby Vesper
Élève de la filière sportive

Sam 21 Mar - 4:19
Survivre encore quelques minutes en ta compagnie



Que se passait-il ? Où était-elle ?

Désorientée, Shelby regarda aux alentours et se rendit compte qu'elle était désormais à terre. Peut-être était-elle tombée à cause de tous ces élèves qui la bousculaient sans ménagement, pendant qu'elle était absorbée par son passé. En ce moment-même elle combattait ses propres démons et, dans une dernière tentative, elle réussit à émerger de ses pensées, à ranger les images sanglantes de l'accident de voiture dans un coin de son esprit. Elle était bien ancrée dans la réalité maintenant. Mais que devait-elle faire ? Courir ? Pour aller où ? S'enfermer provisoirement dans son studio qu'elle devra de toute façon quitter à un moment ou un autre pour rejoindre une autre cachette ? On ne lui laissa pas le temps de réfléchir. Les balles commencèrent à siffler près de ses oreilles, et les premières victimes tombèrent non loin d'elle. Il lui fallait fuir tant qu'elle le pouvait. Elle amorça un mouvement dans ce sens-là, mais l'horreur de la situation la frappa de nouveau et elle s'immobilisa.

Un corps venait de s'écrouler à côté d'elle. Le corps d'une fille de son âge dont elle ne connaissait rien. Tout ce qu'elle savait, c'était que ce n'était plus qu'un tas de chair sans âme. Le sang s'écoulait de sa blessure et venait s'épandre jusqu'aux genoux de la jeune fille, terrorisée. Ce fluide poisseux avait giclé sur son visage et dégoulinait désormais sur ses joues. Elle tendit une main tremblante vers l'élève qui aurait pu être une camarade de sa classe. Elle toucha cette peau froide. Cette fille avait dû être belle avant, avec ses cheveux bouclés et ses yeux bruns. Elle avait dû être courtisée certainement, et elle avait peut-être trouvé l'amour, qui sait. Elle avait encore toute la vie devant elle jusqu'à... aujourd'hui.

Shelby était paralysée. Cependant les balles continuaient de pleuvoir et si elle ne bougeait pas la même chose finirait par lui arriver.

Que faire ? Appeler au secours ? Attendre que quelqu'un ne se décide à la tirer de là ?

Elle n'eut pas le temps de réfléchir à ses trois possibilités car quelqu'un lui attrapa le poignet et clama, d'un ton autoritaire, de la suivre. Peu apte dans son état à opposer une quelconque résistance, elle se laissa entraîner, les larmes roulant désormais sur ses joues salies par le sang de la victime. Elle leva la tête pour voir qui était gentiment venu l'aider alors que sa propre vie était en jeu, mais elle ne voyait pas grand chose avec ses prunelles embuées par les gouttes salées qui inondaient son visage. Elle discerna simplement des cheveux courts bruns. Les détails étaient inutiles dans ces moments-là, alors elle continua de courir, appréciant l'étreinte forte de la main de cette inconnue, qui venait de la sauver provisoirement de cette horreur, sur son poignet.

Fuir. Toujours plus loin. Courir. Toujours plus vite. Un mantra qui se déroulait dans la tête de la jeune fille. Ses yeux toujours humides étaient fixés sur le sol des couloirs de l'internat. Il fallait enjamber les cadavres qui jonchaient le carrelage, se retenir de vomir, de faiblir face à cette situation d'urgence. C'était le chaos.

Elles tournèrent brusquement dans un nouveau couloir. Elles n'avaient toujours pas quitté l'internat, mais peu importe, elle étaient en mouvement c'était tout ce qui importait. Shelby remarqua cependant une silhouette floue recroquevillée contre un mur. Un appel déchirant résonna et elle tira sur son poignet pour attirer l'attention de sa sauveuse.

- On... prend... a-a-vec... nous.

Etait-ce vraiment sa voix ? Elle articulait difficilement et ses sanglots ne l'aidaient pas, mais elle ne pensait tout de même pas à entendre... ça.

Les deux jeunes filles passèrent à côté de la personne en détresse et, ralentissant pendant quelques instants, la patineuse attrapa, comme ce que la brune devant elle avait fait pour elle, le poignet de l'inconnue. Elles se remirent à courir de plus belle, galopant pour survivre. La chaîne de solidarité s'agrandissait et elle l'espérait infinie. Sauver tout le monde était impossible, elle le concevait bien, mais elle voulait éviter de laisser des gens mourir juste devant ses yeux. Elle ne supporterait pas une mort de plus au compteur.

[HRP : ///]

© Truth.

avatar
Invité
Invité

Jeu 26 Mar - 18:50

Survivre encore quelques minutes en ta compagnie
Shelby Vesper et Lindsay Reystern



- Oh, mon dieu, que quelqu'un m'aide, je vous en supplie...

Des paroles prononcées dans un supplice, cette pauvre adolescente sur le sol était paralysée par la crainte. La peur de mourir est la seule phobie qui est innée. Mais Kim ne devait pas se laisser abattre, littéralement. C'est dans ce moment-là que la jeune femme doit se montrer forte et courageuse, la coréenne a toujours su qu'elle avait cette étincelle, cet espoir et cette puissance qui la poussait à aider les autres. Oh certes il y a toujours ceux qui se prennent pour des super-héros, et qui fuient au premier coup de feu ou se protègent avec leur soit disant ami, mais non la photographe n'était pas lâche.
C'est alors que l'autre demoiselle tremblante articula avec difficulté :

- On... prend... a-a-vec... nous.

Kim fait un signe de tête en guise d'acquiescement, puis se dirigea vers la fille par terre. Elle tenait toujours le poignet de la blonde avec fermeté, comme pour la rassurer, la plus grande ne voulait pas que cette inconnue effrayée se sente "abandonnée" ou "lâchée" dans une situation grave. C'est d'ailleurs ce qui provoque les pires peurs : Être seul face au danger.
Kim gardait sa voix stricte, oui cette voix assez ferme mais douce à la fois comme avec un soupçon d'affection. Cette voix maternelle.

-Prends ma main.

Dit-elle en lui tendant la paume de sa main qui n'attendait que de sortir de cette horreur, l'étrangère aux cheveux rose bonbon.
De longs et lisses cheveux rose bonbon, elle devait être optimiste, ou extravagante ? Ou alors adepte des fantaisies en tout genre ? Il suffit d'une couleur pour se douter de la façon de voir des gens. Kim n'allait pas laisser seule une élève gorgée de joie de vivre, au milieu d'un bain de sang ?

Il était de même pour sa première rencontre, cette jeune blonde dans cet état de panique. Il suffit de voir un cadavre, même une seconde, pour que ce soit gravé à jamais. Ces deux adolescentes avaient vécu un traumatisme, et qui sait, ce n'était peut-être pas le premier. La photographe sait que beaucoup d'élèves sont des génies, car ils ont tiré leur maturité et leur envie de se surpasser, par des épreuves de la vie qui les ont rendus plus forts.

Kim, elle, avait eu un quotidien basique, et des journées comme tant d'autres. La coréenne ne savait ce que c'était de perdre un proche, de ressentir une douleur atroce dans le Coeur ou se sentir seul sans armes face à l'atrocité du passé et du hasard.

Mais elle avait la chance de pouvoir aider ceux qui ont eu la torture d'un mauvais destin, et la jeune femme comptait protéger ces deux élèves qui sont tout autant humaines face à la mort.



Élève de la filière sportive
✖ Date d'inscription : 11/03/2015
✖ Messages : 21
✖ Yuus : 1762
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Handball
✖ Club du perso : Aucun pour le moment
avatar
Lindsay Reystern
Élève de la filière sportive

Jeu 26 Mar - 20:28

Survivre encore quelques minutes en ta compagnie
With Shelby Vesper and Kim Joon


Lin n'aurait jamais cru avoir affaire à la mort. Comment savoir si tu allais y rester ou si tu allais pouvoir t'en sortir. Tout se mélanger. Elle se demandait alors si ses parents avaient souffert. Elle savait déjà la réponse pour sa sœur : Oui. Elle s'était suicidé pour cette raison, et Lin n'arrivait pas à s'en remettre. Quand dans la vie il y a des moments comme ça, il faut savoir se montrer fort et à la hauteur. Lin n'arrivait pas à le faire. La peur et juste la peur. Rien d'autre. Elle voyait les flammes, le feu, la chaleur, les pompiers, les ambulances, les larmes, la tristesse, la souffrance, sa tante, son oncle, son cousin, sa vie, son carnet, un poignet, une main, un secours, une jeune fille et puis deux.

On acceptait de l'aider ? Elle toujours renfermée, toujours à ne rien dire, rien demander, à se débrouiller. Et là, une jeune fille qui la saisit par le poignet, et une deuxième qui lui tendit sa main en lui lançant d'une voix maternelle :

- Prends ma main.

Même si Lin avait tout d'abord hésité, la peur avait repris le dessus. Elle saisit la main de la jeune fille, et parvint à se relever. Puis, une course folle. La course où comme récompense il y avait la vie, la survie. La mort les coursait, elles se débattaient. Lin tenait serré contre elle son carnet. Elle aurait pu le laisser au sol, mais elle ne voulait pas que quelqu'un tombe dessus. Et en plus, ce carnet faisait parti de sa vie, et c'était un cadeau de son cousin.

Comment l'oublier ? Comment oublier leur aide, à elles, aussi ? Comment arrivera-t-elle à les remercier ? Elle n'avait pas peur au point de ne pas pouvoir leur répondre, mais elle avait peur d'être juger. Pourquoi ? Elle n'osait pas aller vers les autres, un portail lui bloquait le passage. Repensant à la clé du cadenas du journal, elle imagina la clé du portail, et elle l'ouvrit...

- Merci. Merci infiniment de m'aider. Jamais je n'avais reçu de main pour me relever auparavant...

C'était vrai. Dans son passé, personne n'avait jamais vraiment réussi à la relever de sa chute. Personne, appart son cousin, et elles....





© By A-Lice sur Never-Utopia


Élève de la filière sportive
✖ Date d'inscription : 15/02/2015
✖ Messages : 269
✖ Yuus : 3614
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Patinage artistique & Natation
✖ Club du perso : Patin à glace
✖ Travail du perso : Conteuse
avatar
Shelby Vesper
Élève de la filière sportive

Sam 28 Mar - 22:17
Survivre encore quelques minutes en ta compagnie



Une respiration sifflante, la sienne, qui rompait le silence mortuaire des couloirs de l'internat. Trois filles seules au milieu de ce chaos, courant dans l'espoir de survivre. Mais combien de détours, d'arrêts et de départs faudraient-ils avant d'être en sécurité ? La pluie tambourinait au vitre et le vent sifflait, produisant une musique de fond maussade et qui correspondait parfaitement à la situation actuelle. Si la mort ne planait pas au-dessus de sa tête Shelby aurait pu en rire, tant elle se croyait dans un film d'horreur. Un horrible cauchemar dans lequel elle était ancrée et qui ne cesserait de la hanter. Tous ses cris, ses appels à l'aide qu'interceptait à son plus grand malheur son ouïe fine lui glaçaient le sang. La mort était omniprésente comme le jour de l'accident de voiture qui avait coûté la vie à sa sœur aînée et cette sensation l'étouffait tandis que sa crise d'asthme la faisait suffoquer. Elle ne tiendrait plus très longtemps.

« Merci. Merci infiniment. Jamais je n'avais reçu de mains pour me relever auparavant... »

La patineuse tourna la tête en direction du troisième maillon de cette chaîne de solidarité juste après avoir enjambé un énième cadavre sanglant qui jonchait le sol. Elle n'avait pas fait attention aux détails physiques de la jeune fille derrière elle lorsqu'elle lui avait attrapé le poignet pour lui apporter de l'aide. Mais maintenant que ses larmes s'étaient asséchées elle pouvait distinguer avec plus de précision la physionomie de ses camarades. Celle derrière elle possédait de longs cheveux roses qui lui rappelaient l'une de ses connaissances qui l'avait gentiment initié aux jeux vidéos au début de l'année. Elle espérait que sa confidente ait trouvé refuge quelque part et elle priait que toutes les personnes qui lui tenaient à cœur soient en sécurité. Elle sourit faiblement à la jeune inconnue avant d'arrêter de la dévisager pour se reconcentrer sur leur course folle.

Puis, soudainement, elle se sentit tirée plus fermement tandis que la brune devant elle s'engouffrait dans une pièce, entraînant la suite de la chaîne avec elle. Cette dernière referma la porte et relâcha le poignet de Shelby qui s'était échouée au sol dans le but de calmer sa crise d'asthme. Il fallait espérer que celle-ci disparaisse d'elle-même sinon il lui faudrait trouver de la ventoline en toute urgence. Et elle n'était pas certaine d'avoir envie de sortir de cette pièce provisoirement sécurisée. Elle n'avait pas non plus le temps de se reposer infiniment puisqu'il fallait aider la jeune femme qui l'avait secourue à bloquer la porte d'entrée par des meubles lourds qui assureraient un minimum de sécurité en plus si jamais quelqu'un essayait de défoncer l'entrée.

Elle se releva, péniblement, cherchant des yeux un peu de réconfort chez cette étudiante aux cheveux courts bruns et aux yeux en amande qui arboraient une jolie couleur noisette. Elle s'y plongea dans ce regard envoûtant qui démontrait une certaine force de caractère et une résistance à toute épreuve. C'était la plus calme du groupe malgré l'horreur de la situation. Elle devait avoir des nerfs solides pour ne pas craquer. Admirative Shelby ne la quitta pas des yeux même lorsqu'il fallut porter les meubles jusqu'à l'entrée pour la barricader.

Quinze minutes plus tard, la première mission de sécurisation achevée, les trois demoiselles s'étaient de nouveau assises. Elles se dévisageaient désormais et un silence pesant englobait la pièce dans laquelle elles s'étaient réfugiées. Les expirations de la jeune nageuse se faisaient encore difficiles, mais elle se décida tout de même à parler. Ramenant ses genoux contre elle, elle murmura :

- Ce n'est peut-être pas le moment mais... étant donné qu'on ait là pour un long moment autant au moins savoir qui nous sommes... Je m'appelle Shelby. Et... vous ?

[HRP : ///]

© Truth.

avatar
Invité
Invité

Sam 4 Avr - 18:18

Survivre encore quelques minutes en ta compagnie
Shelby Vesper et Lindsay Reystern



Et... Et... HEY mais il y en a une qui est en train de faire une crise d'asthme !

Kim se pencha sur elle, appuyant doucement sa main sur son épaule

-Respire...

Cette fille avait dû entendre des milliers de fois ce mondiale "respire" mais la coréenne ne voyait pas quoi faire d'autre pour l'aider.
Mais passons ce désagrément, ce n'est pas très sympathique de décrire le mauvais moment de cette pauvre demoiselle.

Kim accompagna sans hésiter les deux élèves qui avaient pris la bonne initiative de barricader la porte. La demoiselle devait faire fonctionner ses muscles. Ce n'est pas qu'elle ne faisait jamais de sport, mais celle-ci n'avait pas l'habitude d'autant forcer sur ses bras. Néanmoins, la coréenne fut rassurée de voir la seule entrée possible, totalement couverte de chaises et de table, c'est une très bonne protection l'air de rien. La photographe doute que les terroristes aient envie de se fatiguer à pousser les portes au lieu de passer à autre chose. C'est un peu égoïste en soit, mais c'est l'instinct de survie.

Elle pu enfin regarder les deux jeunes femmes qui la suivaient main dans la main. La première avait des cheveux châtains clairs assez courts, de très beaux cheveux d'ailleurs, naturels et lumineux comme des rayons de soleil. Kim avait toujours voulu être blonde, mais ça ne collait pas avec son teint, alors autant admirer cette magnifique couleur de miel sur les autres. Cet océan d'or allait à la perfection avec sa peau claire et sans imperfections. Mais ce n'était pas le plus impressionnant quand on arrivait à ses yeux, deux prunelles d'un bleu éclatant comme de la glace, deux pierres précieuses gelées mais poignantes quand on croise ce regard bleuté. Ce qui attirait d'autant plus l'attention de Kim d'ailleurs, la jeune femme trouvait ses yeux noisette plus que... Banals, sans aucune originalité, rien de spécial. Alors encore une fois, la photographe profitait de la vue.

La seconde était aussi originale que vivre dans ses choix de teinture. Un rose bonbon intense avec de longs et majestueux cheveux légèrement ondulés pour former de délicates boucles en achevant les mèches de sa crinière sucrée. Ses yeux assortis sont sublimes et enjoués, malgré la situation, cette couleur enfantine et fantastique donnaient une sorte de joie entre cet iris. Et sa peau semblait toute aussi sucrée, Kim était gourmande, elle décrit souvent les gens avec ce genre de propos "des cheveux chocolatées" "des yeux comme des bonbons" mais tôt ou tard, elle va finir par manger quelqu'un -ahaha...Quel bel humour a votre narratrice hm ?- Bien sûr, Kim n'oserait jamais se faire une telle teinture, elle n'a pas le courage et encore moins la "non crainte" du regard des autres pour se lancer dans ce genre de style extravagant mais tellement envieux. C'est sans doute pour cela que la demoiselle respectait cette inconnue, elle au moins, faisait ce dont elle avait envie !

Mais...C'est vrai que niveau morphologie, la première se rapprochait beaucoup de la photographe, elle était toute fine comme une allumette et sans forme pour accentuer son corps en fils de fer, sans compter le fait qu'il était difficile d'apercevoir une poitrine. C'était un petit modèle comme Kim, une sorte de carrure toute minuscule, une demoiselle en format réduit. Par contre, la seconde avait eu plus de chance, concernant la poitrine. Parfaite ! C'est ce que pensa Kim, ses seins n'étaient ni trop volumineux, ni trop discrets, le meilleur charme est celui qui reste modeste.

-Merci. Merci infiniment. Jamais je n'avais reçu de mains pour me relever auparavant...

Cette phrase resta alors dans sa mémoire, elle l'entendait de nouveau dire ça pendant sa description. Jamais ? Jamais cette pauvre demoiselle n'avait reçu d'aide ? Kim avait vraiment du boulot avec ces élèves de Yuukou, l'héroïne asiatique comptait bien relever l'inconnue plus d'une fois si c'était le cas !

- Ce n'est peut-être pas le moment mais... Étant donné qu'on ait là pour un long moment autant au moins savoir qui nous sommes... Je m'appelle Shelby. Et... Vous ?  

Kim fit alors un sourire agréable, toujours avec cette aura maternelle et protectrice qui se libère d'elle, lançant de sa voix calme et apaisante :

-Kim.



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !