AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
FERMETURE DE YUUKOU

Pour plus d'informations, rendez-vous par ici.

La séance photo improvisée [Feat Annabeth ~ ]
Membre du personnel
✖ Date d'inscription : 09/03/2015
✖ Messages : 16
✖ Yuus : 1657
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 25
✖ Sexe du perso : Masculin
✖ Spécialisation(s) du perso : Bibliothécaire
✖ Poste scolaire : /
✖ Club du perso : /
✖ Travail du perso : Bibliothécaire
avatar
Lawrence B. Cooper
Membre du personnel

Mer 1 Avr - 19:44


❝ La séance photo improvisée ❞





La vie semblait prendre un tout autre cours. Alors que s'immisçait doucement la sensation de quotidien. Lawrence n'était pas encore prêt à s'imaginer qu'il devrait se confronter à beaucoup d'autres problèmes tous, demandant une imagination et un savoir-faire particulier. C'était le boulot du siècle. Jamais il ne s'ennuyait. Il ne sentait pas le poids de la répétition, malgré le travail toujours rythmé des mêmes problématique : ouvrir la bibliothèque, ranger les livres, classer, remettre tout en place etc... Il le faisait souvent dans l'ordre qu'il voulait, et restait assez libre dans sa façon de procéder. Et même si c'était toujours pareil, jamais il ne se plaignait. Parce qu'il adorait ça. Il n'était bon qu'à ça toute façon. Il n'avait pas besoin d'ouvrir la bouche dans ce boulot... Sauf les rares fois où on lui demandait des services. Et heureusement, son collègue entrait en jeu ! Il était très heureux d'avoir un camarade aussi passionné que lui – enfin... Sans doute ? - et qui pouvait sans doute communiquer plus facilement que lui. Il avait déjà beaucoup rencontré de problème pour se faire comprendre. Un homme muet semblait inimaginable dans une si prestigieuse école. Lawrence sentait dès fois la pression de son handicap. Mais il vivait avec depuis si longtemps, qu'il ne faisait même plus attention. Ce n'était pas comme s'il se préoccupait de beaucoup de choses dans la vie. Tant qu'il avait ses livres et sa nourriture, il se fichait du reste. Il avait d'ailleurs développé une passion pour les plats de la cafétéria. Ils étaient de si bonne qualité et le plus, il était touuuut proche de la Bibliothèque. Heureusement l'aération faisait que l'humidité de l'endroit ne touchait pas la Bibliothèque, mais l'odeur pouvait dans certains cas entrer dans le pas d'une des portes de l'endroit et vu l'odorat acéré de Lawrence, ça ne manquait pas de le faire un peu saliver. Une torture assez agréable à vrai dire. Entre l'envie irrémédiable de manger et la passion du livre qu'il dévorait dans son coin. Bien sûr, il n'allait pas toujours à la Cafétéria, l'île voisine regorgeait de restaurant excellent que Lawrence se faisait toujours un plaisir de connaître les menus et de tous les goûter. Il adorait la nouveauté et beaucoup de choses changeaient ! Il avait eut peur un instant de manquer de nouveauté gustative, mais heureusement, il apprit vite que les nouveautés du Chef dans certains endroits variaient souvent et donc que jamais il ne serait à court. C'était un tel soulagement pour le goinfre sur patte. Il n'avait vraiment que deux passions dans la vie... Le Savoir et la Bouffe. Dans toutes les formes possibles.

Quand Lawrence se leva pour une nouvelle journée mouvementée, il ne se décida pas longtemps pour se préparer. Il mit un tee-shirt ample noir avec quelques signes gothiques et un jean foncé à trou serré. Il s'inséra ses différents piercings sans vraiment faire attention. Il était d'humeur à en porter beaucoup aujourd'hui. Ses oreilles étaient déjà trouées de partout, pourquoi ne pas en profiter ? Il vérifia aussi les piercings qu'il portait constamment. Celui dans sa langue ne semblait pas gêner, ceux sur son visage non plus. Tout était impeccable. Pas qu'il s'intéressait vraiment à son apparence à ce point, mais il faisait très attention aux infections. C'était déjà arrivé à des membres de son ex-gangs de ressortir avec d'énormes problèmes, et il ne voulait pas avoir les mêmes problèmes. La perte de sa voix était déjà suffisamment problématique. Il enfila un bonnet bleu marine et observa rapidement ses yeux, ou plutôt ses blancs de yeux. Tout allait bien. Cette intervention très dangereuse ne lui avait pas fait perdre la vue. Il avait eut de la chance, ce genre de tatouage pouvait entraîner beaucoup de complication. Lawrence enfila des grosses bottes en cuir qu'il trouvait très confortable. Depuis qu'il travaillait dans les bibliothèques, il avait laissé tomber les chaussures à piques. Il lui été déjà arrivé de rattraper in extremis un bouquin avec son pied. Et le fait qu'il ait un énorme trou dans la couverture n'avait pas fait plaisir au proprio. Et s'il tapait sans faire exprès dans un meuble ? Ce serait un scandale ! Inadmissible !

En tout cas, il se rua pour manger ses céréales et déguerpissa à son rythme de tortue vers son boulot en tout tranquillité d'esprit. Il commença alors une journée de boulot tout à fait normale. Il rangea, classifia, et pendant son temps où personne n'avait besoin de lui, il s'autorisait une petite lecture. C'était une superbe fiction romantique entre deux filles qui cachaient leur amour inavouable. C'était tellement émouvant ! L'héroïne qui se criait dessus pour supporter la douleur et le jugement des autres tandis que l'autre voulait préserver son aimée de la douleur qu'elle avait déjà connue auparavant et dont elle a subit un traumatisme parce que l'ex l'aurait laissée tomber. La complexité des relations humaines dans ce bouquin émouvait le cœur du bibliothécaire, qui même s'il n'affichait aucune expression, était au fond de lui complètement chamboulé. Il avait hâte de savoir la fin, mais malheureusement le travail le rappela à l'ordre et il dut ne pas faire abstraction de la sonnerie de son portable - ainsi que du vibreur – qui lui demandait de l'attention. Il lâcha sa passionnante histoire pour regarder ses SMS – Pas un appel non, ça se saurait si les Appels silencieux étaient à la mode -

Apparemment, un prof aurait besoin qu'on lui dépose quelques dossier pour qu'il les étudie en classe avec ces élèves. On lui demandait de déposer les documents dans la salle qui ne serait utilisée que l'heure prochaine. Il se leva de son siège de glandeur et reposa son livre en espérant que personne n'aurait envie de l'emprunter. Il s'attela à son travail et réunit ce qui était demandé rapidement, il les déposa dans une caisse qu'il porterait ensuite. Il inscrivit tous les noms des documents empruntés sur son ordinateur qu'il imprima pour le mettre sur le dessus du paquet de bouquins. Pour qu'il n'y ait aucune perte. Il observa sa montre et prit la caisse pour la porter à l'endroit souhaité et son carnet, stylo qui ne le quittait jamais. Il n'allait pas souvent dans le bâtiment scolaire, sauf pour ce genre de course. Et à vrai dire... C'était assez angoissant vu qu'il n'avait pas du tout une tête qu'on voyait souvent dans le coin. En plus, il paraissait beaucoup plus âgé que les étudiants de l'École. Il se faisait déjà assez remarquer avec son attirail. Il mit ses lunettes de Soleil et observa le ciel en sortant du bâtiment extra-scolaire. Le Soleil était une chose qu'il ne pouvait supporter avec son tatouage dans le blanc des yeux. Il était devenu encore plus sensible, alors qu'il avait déjà de base les yeux assez clairs. Lawrence traversa l'espace central et entreprit de se diriger vers la salle. Il ouvrit avec ses clefs de membre du personnel et déposa sur le bureau en face du tableau. Il inscrivit sur le papier qui citait tous les documents qu'ils devaient être rendus avant la fermeture aujourd'hui de la Bibliothèque. Il reprit son stylo et son carnet, sortit de la salle, content d'avoir accomplis sa tâche sans encombre et ferma la porte. Il se retrouva dans les couloirs passant entre beaucoup d'élèves. Beaucoup l'observaient, d'autre ne faisait pas attention trop occupé, il y en a même qui planchait sur un prochain exam'. Lawrence ne connaissait pas vraiment ça. Il n'avait jamais eut la passion des études par un professeur. Il préférait largement apprendre en autodidacte, sans suivre de contrainte par un professeur, ou alors juste écouter quelqu'un parler de sa passion. C'était aussi une bonne source de savoir. Mais le format cours n'était pas du tout fait pour Lawrence. Il déambulait dans les couloirs, ne faisant pas attention aux regards, lunette sur son nez, il continua sa route sans encombre. Enfin... Il l'espérait.




Élève de la filière du cinéma
✖ Date d'inscription : 30/01/2015
✖ Messages : 18
✖ Yuus : 2731
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 17 ans
✖ Sexe du perso : Féminin
✖ Spécialisation(s) du perso : Cinéma - Réalisatrice
✖ Club du perso : Club de Photographie
✖ Travail du perso : Photographe dans un petit journal
avatar
Annabeth L. Mayer
Élève de la filière du cinéma

Lun 6 Avr - 16:00

« La séance photo improvisée »     



feat
Lawrence B. Cooper

▬ Mais qui sera donc maître de la conversation ?

La journée avait bien débuté, comme souvent. Annabeth, fidèle à elle-même, s’était réveillée assez tôt afin de se préparer au mieux. Elle était alors sortie de son lit d’un bond, évitant tout de même de réveiller sa colocataire, et avait ensuite prit la direction de la salle de bain commune où elle s’était enfermé afin de se doucher. Pas un jour ne passait sans qu’elle ne se lave le matin. Aussi folle soit-elle, Anna restait une personne dont l’hygiène était, à ses yeux, une chose primordiale. Mais elle ne s’attardait pas non plus quatre heures sous l’eau. Une douche de dix minutes était amplement suffisante. Aujourd’hui, elle n’avait pas eu besoin de se laver les cheveux, l’ayant déjà fait la veille, ce qui rendit la tâche de la douche d’autant plus rapide.
La pseudo rouquine sortit de la salle de bain une fois coiffée et maquillée d’un léger trait d’Eye liner, et d’un coup de mascara. Il était rare de la voir très maquillée. Extrêmement rare. Comme si elle n’avait que ça à faire de ses journées… N’importe quoi. Elle n’avait d’ailleurs jamais compris l’intérêt qu’avaient toutes ses filles à passer plus de temps à se maquiller qu’à vivre. Pourquoi cachaient-elles donc leur véritable visage ? Pour être plus jolies ? C’était stupide. Car oui, elles attireraient beaucoup de garçons ainsi, mais une fois le masque tombaient, ils ne resteraient pas. A quoi cela sert de mentir sur ce que nous sommes vraiment ? A rien. Annabeth n’aimait pas les faux-semblants. Elle aimait les gens honnêtes et ceux qui assumer leurs actes et leurs paroles, tout comme ce qu’ils étaient… Mais passons. Là n’est pas le sujet.
Il ne fallut que quelques minutes à la jeune fille pour revenir dans sa chambre et se revêtir de sa tenue préférée.
Dans un sourire, Anna se tourna vers le grand miroir qui ornait la chambre et s’observa.

« Parfait. » Dit-elle en posant les mains sur ses hanches.

Puis, sans attendre, elle attrapa son sac de cours, prêt depuis la veille ainsi que son appareil photo et quelques pellicules. Ouais, jamais elle ne sortait sans ces affaires de photographies… Jamais. Ils faisaient comme partis d’elle et s’en séparer serait comme s’arracher le cœur. Elle en mourrait.
Sans un bruit, elle quitta la pièce et se retrouva dans le couloir des dortoirs.

Un nouveau sourire étira ses lèvres. Elle souriait toujours, tout le temps, à chaque seconde. Annabeth était de toute façon quelqu’un de naturellement heureux et joyeux, qui apportait la joie à chaque endroit dont elle foulait le sol. On ne s’ennuyait jamais avec elle, et c’était sans doute ce qui faisait son charme. Pas le temps de se reposer ! Oh non. Mais bon. On l’aimait comme ça, non ? Cependant, méfiez-vous. Les apparences peuvent être trompeuses. Enfin, passons.
L’étudiante s’aventura alors dans ses couloirs familiers dans lesquels elle évoluait depuis maintenant plusieurs mois. Elle avait déjà passé une année scolaire ici. Une année de nouveautés et de pur bonheur. Oui, elle s’y plaisait grandement, et n’avait presque pas envie de quitter cet établissement. Mais viendrait forcément un jour où elle y serait contrainte… Dommage. Peut-être que si elle n’arrive pas à percé dans ce qu’elle souhaite, elle pourra être embauché comme professeur ici ? Vous imaginez ? Annabeth, prof ? Ah. Ce serait drôle, tiens. Pauvres élèves… Bref. Qu’avait-elle en premier cours ? Elle l’avait déjà oublié. Alors rapidement, elle sortit son emploi du temps. Mathématique… Deux heures. Une grimace vint déformer son visage. Mh… Elle n’aimait pas les math. Mais bon, c’était une chose essentielle pour qu’elle réussisse son examen, non ? Et puis, de toute façon, le cours n’allait pas démarrer avant une bonne heure. Elle avait le temps. Le temps de se promener et de trouver des choses insolites à photographier.
Armée de son appareil photo, elle se dirigea alors vers le bâtiment scolaire… Peut-être allait-elle trouver des choses qui l’intéresseraient.

Il ne lui fallut pas plus de quelques minutes pour atteindre l’édifice où se trouver les salles de classe. Et encore moins pour repérer sa proie… A peine eu-t-elle pousser la porte que ses yeux accrochèrent ce qui allait bientôt être son tout nouveau centre d’attention : Un homme, assez grand. Plutôt beau garçon. Les cheveux sans doute court caché sous un bonnet. Mais ce qui attirait le regard de la jeune fille n’était pas spécialement la beauté de cet homme, mais plutôt tous les piercings qu’il possédait… Et surtout, l’aura qu’il dégageait. Cet aura si différente des autres, qui le démarquait de tous. Et son style ! Tout en lui respirait l’originalité. Le jamais vu serait sans doute un trop grand mot, mais en tout cas, il était rare de croiser une personne tel que lui.
Alors sans attendre, la jeune fille se précipita devant lui, barrant sa route, afin de l’obliger à s’arrêter.

« Bien le bonjour à vous Monsieur ! Je me présente, je m’appelle Annabeth, et je suis élève de première dans cet établissement. Je doute que nous nous soyons déjà croiser, sinon, je m’en serais souvenu, vous n’êtes pas vraiment le genre de personne qui passe inaperçu. » Elle ria un peu, avant de reprendre. « Quoi qu’il en soit, j’aimerais que vous m’accordiez quelques minutes de votre temps afin que je puisse vous prendre en photo. Vous voulez bien ? Mh ? »

Ses yeux brillaient de mille étoiles, et il était aisé de le remarquer car elle avait laissé tomber ses lunettes de soleils sur le bout de son nez. La jeune fille attendait une réponse –positive, de préférence- de la part de son interlocuteur, l’appareil en main, et un sourire éclatant sur son visage.




Membre du personnel
✖ Date d'inscription : 09/03/2015
✖ Messages : 16
✖ Yuus : 1657
✖ RPs aimés par les autres : : 0

✖ Age du perso : 25
✖ Sexe du perso : Masculin
✖ Spécialisation(s) du perso : Bibliothécaire
✖ Poste scolaire : /
✖ Club du perso : /
✖ Travail du perso : Bibliothécaire
avatar
Lawrence B. Cooper
Membre du personnel

Lun 20 Avr - 14:00


❝Séance photo improvisée ❞



Lawrence observa le chemin, ou plutôt ses pieds et sa façon de marcher. Il était attentif au rythme de ces pas. Il était un garçon très lent, il n'avait jamais vraiment fait attention, mais comparé à d'autres, son rythme était beaucoup moins effréné. Il s'arrêta pour observer ses pieds, comme pour les rendre coupable de cette différence. Puis il releva sa tête et continua au même rythme que d'habitude, après tout, il préférait largement être lent que trop rapide. La vie était tellement rempli de surprise, qu'il ne servait à rien de courir après. Le brun était comme ça, prendre son temps et ne jamais se prendre la tête. Les choses arrivaient bien un moment ou un autre. Pourquoi cet empressement ? Il observait du coin de l’œil toute l'activité qui l'entourait. Des élèves qui voulaient grandir, vivre tout en un instant, se voir déjà adulte et responsable. Lawrence ne comprenait pas cette attrait pour le temps. Une main dans une poche tenant à l'aide de son bras son carnet et stylo, l'autre triturant un piercing de son oreille. Il ne devait rentrer à la Bibliothèque pour retourner au boulot. Mais bizarrement son cœur semblait vouloir traîner. Alors au lieu de prendre les escaliers, il se mit en tête de parcourir un peu les couloirs. Il observa avec attention les murs simplet et les différentes portes qu'il dépassait. Tout était très semblable et disparate en même temps. Il y avait beaucoup de similitudes car le format de base restait le même, même porte du même fournisseur et même mur au coloris monochrome. Mais on pouvait remarquer des petits détails insignifiants qui faisait l'originalité de l'endroit. Un gribouillis, une erreur lors de la peinture, un angle, un papier par terre, un éclairage qui flanche. Lawrence se créait un petit monde, perdu dans ses pensées, continuant sa route comme s'il n'y avait aucune fin. Alors qu'il vagabondait, il s'arrêta pensant que la promenade avait assez durer. Il fit demi-tour pour revenir à son lieu de travail. Il propulsa ses yeux vers ses pieds et remarqua que ses lacets étaient défait. Seulement son regard se concentrant sur ses pieds ne se focalisa pas sur sa route, et il se prit de plein fouet le mur en face de lui. Un cri silencieux sorti de sa bouche tandis qu'il se tenait le crâne entre ses mains. Il s'abaissa tenant sur ses pieds, essayant d'atténuer la douleur d'une manière inutile. Il se frottait activement avec son bonnet. Après quelques instant il reprit son calme -même s'il ne l'avait pas vraiment perdu- et se releva ramassant son carnet et stylo. Il en profita pour refaire son lacet. La prochaine fois il s'arrêtera. Comme si de rien n'était, il parti dans une direction et prolongea sa route. Seulement il avait perdu tout ses repères et ne savait plus du tout où il se trouvait. Pas paniqué pour un sou, il fit comme si de rien n'était. Son visage toujours aussi imperturbable ne semblait montrer qu'un air blasé qu'il gardait en permanence. Ce n'était pas vraiment une question de choix. Il était toujours comme ça, son expression faciale semblait très limitée. Alors qu'il continuait à errer dans les couloirs, passant et repassant, essayant tant bien que mal de se repérer avec les détails qu'il avait noter juste avant. Au bout d'un temps s'était avéré, il était complètement paumé. Mais il ne paniquait pas.

C'est quand quelque chose ou plutôt quelqu'un lui barra la route. Il cligna des yeux, relevant le buste et la tête du au frein trop soudain qu'il avait du entreprendre. Il recula d'un pas, carnet sous son bras et observa l'enquiquineur. Enfin, l'enquiquineuse. Elle était plus petite que lui, -totalement normale à vrai dire-, des cheveux noisette ? Mais une mèche coloré détonnait. Il pencha la tête ne comprenant pas la cause de cet arrêt soudain, pendant ce temps il fit agilement tournoyait son stylo entre ses doigts, le laissant passer avec l'aide se son pouce de doigts en doigts et recommençant l'opération à l'infini, tout ceci dans une vitesse rapide.


« - Bien le bonjour à vous Monsieur ! Je me présente, je m’appelle Annabeth, et je suis élève de première dans cet établissement. Je doute que nous nous soyons déjà croiser, sinon, je m’en serais souvenu, vous n’êtes pas vraiment le genre de personne qui passe inaperçu. Quoi qu’il en soit, j’aimerais que vous m’accordiez quelques minutes de votre temps afin que je puisse vous prendre en photo. Vous voulez bien ? Mh ? »


Lawrence eut du mal avant de comprendre la requête, il arrête de jouer avec son stylo pour le mettre derrière son oreille. C'était totalement absurde. Et prise de tête en fait. Il n'était pas vraiment pressé, mais il ne pouvait pas trop se permettre de traîner sinon la Direction se rendrait compte de son absence, et même s'il avait un collègue, sa présence pouvait être utile. Et si son collègue était surchargé !? Qui pourrait aider ce pauvre homme à part lui ? Bibliothécaire ! Il ne devait pas prendre son métier à la légère. Toute façon il n'allait pas essayer de communiquer avec une élève alors qu'il était muet. Il n'avait qu'à l'ignorer et juste essayer de trouver la sortie. Il la dépassa sans  lui adresser un regard et ensuite il chercha de nouveau la sortie. Sauf que derrière « Annabeth » se trouvait un carrefour de couloirs. Lawrence perdu ne savait vraiment pas où aller. Il se stoppa totalement désemparé. C'était un labyrinthe cette école en fait ? Il observa l'une après l'autre les sorties et les choix qu'il avait. Mais rien ne ressemblait à ce qu'il avait déjà vu. Il aurait donc prit le mauvais chemin depuis le début ? Il n'avait fait que marcher tout droit pourtant... Il se gratta le menton, titillant au passage un de ses piercings. Il n'avais pas la moindre idée par où aller. Et il tait clairement pas en mesure de réfléchir longtemps car le temps passait. Il se tourna lentement vers son interlocutrice de tout à l'heure... La regardant fixement. Il marcha dans sa direction et s'arrêta devant elle. Il prit son carnet avec un soupire et commença à écrire avec son stylo qu'il sorti de son oreille. Il était rapide pour écrire, des années d'utilisation pour communiquer, ça renforçait son savoir faire. Et même avec sa rapidité d’exécution, il arrivait quand même à avoir une touche manuscrite très agréable et très lisible. Il le tendit devant le visage de la demoiselle.


« -  Si j'accepte, tu pourrais m'indiquer le chemin vers la Bibliothèque le plus rapidement possible ? »


Il espérait qu'elle savait lire l'anglais. Il y avait beaucoup d'étranger dans le coin et ce n'était pas rare que certain avait quelques problèmes avec la langue de temps en temps. Il était déjà tomber sur des étrangers qui avaient du mal à se faire comprendre, de plus leur accent empêchait encore moins une bonne compréhension. Mais le prénom de l'étudiante semblait indiquer qu'elle était une anglaise. Et sa prononciation parfaite. Non il ne pensait pas qu'il y aurait une barrière de langue.



Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Afficher la navigation

Anonyme
Il parait que Ryuu Rose Callyum a fait de la télé-réalité... Il baisse dans mon estime !

Maître Corbeau
On aurait croisé Sting Stark dans le couloir avec une plaquette sur une opération de changement de sexe. Était-il une femme ou souhaite-t-il le devenir ?

Batman Portugais
Il parait que Leah A. Parker ferait certaine chose pas très catholique au professeur de Math pour garder une bonne moyenne !

Un fan anonyme
Himeka, l'ancienne super Idole japonaise, dormirait encore avec son doudou en suçant son pouce !

Top modèle
Eikichi Onizuka serait célibataire et rechercherait une petite amie, afin de combler son quotidien !

L'archiviste
Derrière le nouvel élève Kira Akuma Iruya se cacherait... Un démon ? En tout cas, les bleus qu'on peut voir sur quelques racailles semblent montrer qu'il sait se défendre quand on l'agresse...

Kanra
Le petit Kira aurait fondu pour une certaine élève de la filière sportive, fascinant non ?

Anonypoulpe
Katsu Aonori aurait, par le passé, sauvé un bébé phoque d'une attaque de morses.

Le Corbeau Bleu
Il paraîtrait que Eikichi Onizuka a ce caractère de merde, pour dissimuler un Coeur d'ange qui le laisserait paraître pour un garçon facile

Le corbeau bleu
J'ai entendu dire que le petit Kira lancerait volontairement des rumeurs sur lui pour attirer l'attention parce qu'il se sent seul et se trouve inintéressant.

Papillon noir
Gumo Zero utiliserait un faux nom pour cacher son passé d'escorte boy.

12.05.15
Un système de vote pour les réponses rps que vous adorez a été mit en place, pour plus d'informations, rendez-vous Ici.

12.05.15
Un compteur de mots est désormais disponible. Pour plus d'informations, rendez-vous ici

. . .


10.05.15
14 comptes inactifs depuis deux mois, supprimés.

10.05.15
Les résultats des votes aux tops sites sont disponibles pour la semaine du 3 au 10 Par ici.

10.05.15
Les membres possédant un travail à mi-temps ou étant professeur/membre du personnel, ont été crédité pour le mois de mai de 1500 Yuus.

10.05.15
Nouveau concours de prédéfinis, inscriptions et informations Par ici.

. . .


02.05.15
Trois nouvelles filières ouvrent à Yuukou ! La filière du droit et de la politique, la filière technologique et mécanique et la filière militaire ! Pour plus d'informations, rendez-vous à la fin de ce sujet

01.05.15
Yuukou fête ses 6 mois de vie, merci à tous !

01.05.15
Les loyers ont été prélevés.

01.05.15
Supression des comptes fantômes. On passe de 86 à 72 membres. ♥

01.05.15
Un nouveau Tops membres du mois est disponible. On félicite Kjeel Ashcroft pour sa présentation du mois,Jeungo Iseul qui a été élue membre du mois, Kiba Zaraki qui est élu ChatBoxeur du mois, Milo Lafferty, élu Roliste du mois pour son activité et la qualité de ses écrits et le RP du mois est le Rp de Milo et de Shelby : ICI. Félicitations ♥

30.04.15
Design n°3, installé, entièrement réalisé par Ryuu Rose Callyum.

30.04.15
De nouvelles rumeurs sont disponibles dans la Rumeurs'Box.

30.04.15
Désormais vous pouvez trouver des informations sur la météo de la semaine dans l'onglet " La météo ".

. . .


07.03.15
Recensement effectué. Suppression de 49 comptes. On passe donc de 100 membres à 51. ♥

01.12.14
Ouverture du forum au publique.

11.05 au 24.05
Automne


Les températures commencent à chuter à l'approche de l'hiver, petit à petit. Comptez entre 14° et 18° cette semaine, avec quelques nuages aidant le soleil, timide ces derniers temps, à se cacher. N'oubliez pas votre parapluie, il se pourrait que quelques gouttes viennent nous embêter, dansant avec la foudre !
Suivez-nous !


Vous avez la possibilité de nous suivre sur notre page facebook, dédiée au forum et à toutes l'actualité !